Manifestations, hantises, poltergheist, possessions, médiumnité et contact avec l'au-delà. Nous sommes un groupe d’amis, réunis par le désir de partager et d’aider, en toute amitié . Tout échange est entièrement gratuit, tout se fait dans le respect
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexionfacebook
PROBLÈMES D'ENREGISTREMENT ACTUELLEMENT AVEC GOOGLE CHROME: ENREGISTREZ VOUS AVEC UN AUTRE MOTEUR DE RECHERCHE. FAITES VOTRE PRÉSENTATION ET PUIS SEULEMENT REVENEZ AVEC GOOGLE CHROME. MERCI DE VOTRE COMPRÉHENSION.

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Partagez | 
 

 Les répercussions qu'a le suicide dans l'Au-Delà

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
La Mort
Modérateur
Modérateur


Messages : 1354
Date d'inscription : 27/09/2011
Localisation : Mont-Joli, Québec

MessageSujet: Les répercussions qu'a le suicide dans l'Au-Delà   Ven 30 Sep - 13:52

Rappel du premier message :

Vous n'êtes pas sans savoir que le suicide est un geste de désespoir, de déchirement profond de l'Être et même si le geste est purement basées sur le mal de vivre, la souffrance et la perte totale et entière du goût de vivre, il n'en demeure pas moins que Dieu ( Être Suprême, Esprit Pur ou Être de Lumière et non un Dieu associé la une forme ou une autre de religion ) n'autorise ni n'approuve ce geste qui met fin définitivement au plan de vie de l'individu. Ce geste lourd de conséquences est considéré comme un rejet pur et simple de la vie et celui qui met fin a sa vie croyant que tout ses malheurs prendront fin avec lui se trompe largement.

Je vais développer sur le sujet avec le comment qu'un incarné peut arrivé a perdre le contrôle de son Esprit, sa descentes psychologique, la dépression et les idées sombres qui le conduiront au suicide, ensuite, le passage a l'acte et les conséquences pour lui une fois arrivé dans l'Au-Dela.


Nous sommes nés avec un plan de vie bien établis et parfaitement adapté a notre incarnation. Ce plan de vie, nous l'avons soigneusement préparé a l'aide de notre Guide. Il correspond en tout point avec ce que nous avons a vivre tant les beaux moments que les épreuves parfois difficiles. Tout est prévu, rien n'est laissé au hasard, les gens mis sur notre route, les rencontres, nos parents, bref, y n'y a place que pour le libre arbitre qui est en soit la définition des choix que nous ferons tout au long de notre vie. Notre vie est le point A et notre mort, le point B et le libre arbitre est un peu comme des ramifications de petits sentiers qui permettent tous de se rendre au point B, mais avec des niveaux de difficultés différents. Donc, on ne s'y perd pas, on arrivera forcément au point B, peu importe la façon de s'y rendre.

Les obstacles ou épreuves situés sur notre route ont été tracés et déterminé a l'avance et nul n'étaient au dessus de nos capacités a y faire face. Par contre, pour certain, le libre arbitre les conduit a prendre des mauvaises décisions, faire de mauvais choix qui les forcera a prendre une ramification ardue. Pour l'incarné qui a fait ce choix, il a mis la barre bien haute, plus haute que ses propres capacités, donc, il aura des moments de faiblesses qui le conduiront, pour plusieurs dans l'alcoolisme, la drogue et la solitude. Ils n'arriveront pas a surmonté l'épreuve et sombreront dans la dépression ... toute cette déchéance n'est pas volontaire, mais elle découle directement du choix qu'il a fait. Il se sentira seul face a son chagrin, ses pensées s'assombriront et il commencera a avoir des pensées suicidaires, au début ce sera pour cesser de souffrir, ensuite, ce sera pour avoir l'impression de punir ceux qui l'ont fait souffrir .. pour finalement sombré dans un rôle de victime, de celui qui refuse de se battre pour la vie ... Une fois rendu a ce stade, a moins d'avoir de l'aide, il aura franchi le point de non retour et passera a l'acte. La peur de mourir s'amenuise de jour en jour car elle l'écarte de ses souffrances ... il n'a aucune évolution spirituelle car il cherchera a rejeté la faute sur Dieu et, toujours plongé dans son rôle de victime, il ira jusqu'a dire : Mon Dieu, tu m'a laisser tombé .. tu n'entends pas mes prières !! Mais jusqu'a quel point il croit en Dieu ?? Croyance ou désespoir !! C'est une ultime tentative pour s'accrocher.
Dieu ne permet pas le suicide car nul a le droit de vie ou de mort sans l'acceptation de Dieu, cet Énergie même qui est a la source de la vie. Nul n'a le droit d'en décidé et religion ou pas, il en est ainsi.

Croyant a tord que tout ses ennuis prendront fin avec la mort. Il croit que ses souffrances profondes seront terminée. Il y croit ! S'il croit en la survie de l'Esprit après la mort, il se persuadera qu'il sera heureux, qu'il sera enfin avec des êtres cher ( comme ceux qui se suicident après la mort d'un conjoint, d'un enfant ) .. et il réussi a atteindre un niveau d'euphorie en pensant qu'il sera heureux et qu'il ne souffrira plus, que ses problèmes seront derrière lui. Donc, après avoir épuisé toute ses énergies, l'incarné au bord du suicide, passera a l'acte ... Pour celui qui ne croit pas en la survie de l'Esprit, alors ce dernier croira dur comme fer que tout sera enfin terminé.. fini les bobo, les souffrances, les tortures mentales et le sentiment de n'être qu'un moins que rien.
Il passe a l'acte ... convaincu d'avoir fait le bon choix .. espère ne pas se rater ... et puis bang, voila, c'est fait, il vient de mourir et le moment ou son Esprit sort de son corps, il ressent une douleur très vive, l'écoulement de son fluide vital lui cause d'énormes souffrances, il se retrouve, très souffrant dans un espèce de gouffre très sombre pendant un court moment pour ensuite avoir une certaine lucidité ... cette lucidité lui est permis afin de lui faire comprendre la gravité de son geste. Il voit soudain son corps de chair, mort, inerte et cette réalité l'effraie ... il voudrait bien être ailleur, mais ce n'est pas permis, il doit demeuré près de son corps sans vie pendant quelques jours ( temps terrestre) ... il n'a aucunement accès a de l'aide, ni son guide, ni les Esprits accompagnateurs. Il est seul face a sa mort. Son Guide demeurera en retrait et le laissera ainsi un très long moment ... après le temps que durera ses funérailles, il sera forcé de regardé le mal qu'il a répandu autour de lui a cause de son suicide. Il reverra sa famille, ses amis et ceux qui tenaient a lui ... il cherchera a leur parlé, faire savoir qu'il est la mais réalisera que personne ne l'entends, personne ne le vois, il est seul et soudain, il réalise qu'il est bel et bien mort ... Il s'en suit une longue épreuve ... les cris de détresses, la confusion ( je suis supposé être mort et je suis encore la , je vois ma famille et ils ne me voient pas etc ... ) Sa souffrance est très grande tant physiquement que moralement. Il ne comprends pas ce qu'il lui arrive, il croit faire un cauchemars, il cri, hurle, cherche a se faire entendre, mais aucun son, aucune Lumière, personne autour de lui, c'est la panique, mais une panique et un isolement nécéssaire a une réflexion profonde, mais elle prendra du temps car il cherchera encore et encore a s'apitoyer sur son sort et trouvé des coupables envers qui il entretiendra une rancune et une haine destructrice. Le rôle de la victime lui va comme a ravir, mais ce rôle ne doit pas perdurer car le Bas Astral n'en fera qu'une bouchée. Aussitôt qu'il se sera calmé, qu'il reprendra ses esprits, il commencera un très long et hardus travail sur lui même. Il devra revoir sa précédente incarnation et trouvé là ou il a échoué, alors il verra toutes les possibilités qui s'offraient a lui s'il avait fait un choix différant. encore et toujours le libre arbitre. Il lui est permis de voir ce qu'aurait été sa vie s'il l'avait poursuivit comme il a été prévu et là commencent les regrets .... il est rempli de chagrin, de remords, mais toutes ces étapes prennent beaucoup de temps .. mais dans l'après mort, le temps n'existant pas, cela lui semble une éternité. Il se retrouve dans un endroit équivalent a son degré d'évolution la ou se trouvent des Esprits dans le même état que lui, ils se regroupent ainsi, alors les seuls voix qu'il entends, ce sont des plaintes, des cris de douleur, des hurlements de détresses des autres Esprits .. il arrive a voir et ce qu'il voit l'effraie encore plus, ce sont des suicidés, parfois des pendus, des brûlés, des décédés par balles, des noyés, .. il les vois exactement comme a leur mort ... il n'y a pas de nuits ni de jours, ils sont tout autour de lui constamment. A ce moment la, il peut se produire 3 choses différentes que je vais vous expliquer :

1: Un de ses proches, un parents ou un ami va prier pour lui ( comme je l'ai fais déjà ). Les prières qui vont lui être adressées vont le guidés vers les étapes a suivre afin de s'en sortir. Au début des prières, il sera probablement apperçu dans un endroit très sombre, sans couleur, sans chaleur, on le voit seul et il dégage une très grande tristesse. Cette vision de l'Esprit du suicidé peut durer un long moment, voir quelques mois, possiblement une année ( dépendant de la profondeur et du nombre de prières qui lui seront adressées ) . Il sera la, et au début, il ne semblera ne pas vous entendre car en réalité, il n'arrive pas a capter l'énergie qui lui est destiné car le niveau vibratoire de celui qui prie le défunt n'est pas accessible a l'Esprit. Pendant ce temps, il réfléchit sur sa mort, il commence a comprendre la gravité de son acte et ses conséquences. A partir du moment ou il commence son processus de regrets, il a de nouveau accès aux prières, il est très sensible même et s'accroche a nos paroles comme a une bouée de sauvetage. Il faut continuer de prier, c'est la seule chose qui l'incite a avancer ( un peu comme les visites faites a un prisonnier qui est au trou depuis longtemps ). Il écoute nos recommandations qui sont de demander pardon pour son geste et ce pardon ce doit d'être d'une sincérité incontestable et non un simple pardon qui lui permettrait de se sortir de sa fosse. Il doit ressentir un profond repentir et demander pardon a ceux qui l'ont conduit a faire le choix de mourir, car bien sur il devra admettre qu'il est le seul coupable, que personne ne l'a obliger a se suicider, il doit comprendre que son geste était complètement inutile et qu'il a semé la peine, le chagrin et le désespoir aux gens qui l'aimait par son geste. Son chemin est bien long et il le sait... il est réceptif aux prière et plus le temps avance, plus il s'amande auprès des siens. Il entrevoit un peu de Lumière, peut recevoir la visite de son Guide et a partir de là, il avance vers sa libération, mais non pas sans avoir passé des épreuves extrêmement douloureuse ... de sa mort a son éveil et son travail sur lui même, il s'écoulera des années terrestre, mais sans la prière d'un de ses proches, il y resterait encore très longtemps car dans l'Au-Dela, il n'y a pas de mode d'emploi pour se sortir d'un suicide.

2: Si personne ne prie pour le suicidé, il demeurera entourés de d'autres suicidés comme lui et aura l'impression de devenir fou. Les souffrances sont atroces et il lui semble qu'il n'y aura pas de fin. Il cherchera a s'isolé des autres car leur souffrances lui est insupportable et entamera un très long cheminement personnel. Seul, sans prière, il peut s'en sortir, mais ce sera long, très très long. Il cherchera, enfouis au plus profond de lui, ses qualités et tentera du mieux qu'il le peut de camouflé ses mauvais actions par des bonnes ... ( le principe du pensement ). Il s'appercevera que ça ne fonctionne pas après avoir tout tenté, alors il devra mettre a jour ses erreurs, se mettre a nu devant ce qu'il est profondément et il réalisera qu'il n'y a que de cette façon qu'il pourra s'en sortir, alors commence une dur et pénible remise en question ... il devra passé par les mêmes étapes que l'Esprit qui reçoit des prières, mais il lui faudra beaucoup plus de temps pour y arrivé ... au bout de longues années, son Guide lui offrira de l'aider, de le guider et de l'accompagner dans son cheminement ... A plusieurs reprises, lors de son cheminement, il aura des pensées pour ceux qu'il aime et souhaiteras de son plus profond de les revoir ... Alors il lui sera permis, après un très long moment, de les voir et les gens pourront ressentir sa présence ou le rencontré dans l'Astral. Mais sa guérison n'a pas touché a sa fin ...

3: Même chose que pour l'Esprit n'ayant pas eu le privilège de la prière, mais au contact de d'autres Esprits de suicidés, il cherchera a se regroupé avec ceux-ci .. il aura, au début le sentiment de ne pas être seul. Il doit être un Esprit peu évolué pour suivre cette route car tout Esprit ayant autant soit peu d'évolution cherchera a s'en sortir, peu importe si la prière est utilisée ou pas. Alors cet Esprit, s'étant trouvé des * amis *, se sent beaucoup moins seul, il s'allie avec eux comme un gang de rue, afin de semé la terreur dans le Bas Astral et sa dimension qui soit dit en passant est la plus proche de la nôtre. Ces Esprits choisiront L'union fait la force et profiteront de l'effet du nombre pour se stimuler entre eux. Ils sont très attirés vers les incarnés, sources naturelle d'énergie renouvelable ... ces derniers étant facilement accessibles, ils guettent les moindres occasions, profitent des sorties en Astrales des incarnés pendant leur rêves, profitent également des amateurs de spiritismes et de oui-ja .... ils sont pour la plupart des ignorants, des retardataires, des Esprits vraiment mal intentionnés, sans scrupules, sans émotions, égoistes et des voleurs d'énergies. Cette catégorie d'Esprits sont redoutables car ils utilisent la matière a volonté, il leur suffit de puiser a même un vivant. Ils ont tendance a demeuré ainsi dans leur mode de vie, si je peux utilisé cette expression, car il leur convient parfaitement ... ils n'ont pas a faire d'effort pour s'épuré ou évolué, il refusent l'avancement spirituelle et aiment a vivre dans ces conditions.

Il peut arrivé ( comme c'est arrivé dans une de mes expériences) qu'un de ces Esprits puisse, a la vue d'un Esprit qui se fait aider par la prière, qu'il soit jaloux, en colère ou simplement envieux, dans ce dernier cas, il réalise soudainement qu'il peut être ailleur, libre et heureux ... mais ce type d'Esprit a besoin de beaucoup plus d'amour que les autres, car leur souffrances et le choix du Bas Astral est souvent étroitement lié que personne ne les aiment, ils sont seul au monde ... Ces Esprits peuvent hanter une maison , vos jours et vos nuits. Ils peuvent faire irruption chez vous dans des endroits inapropriés tel dans votre douche, dans votre chambre pendant que vous vous déshabillez, bref, ils n'ont aucun scrupules. Ils peuvent prendre des apparences parfois tellement hiddeuses qu'ils dégagent une peur indéfinissable !! Ils peuvent aussi utilisé des odeurs nauséabondes, se montré avec des doigts crochus, avec des espèces de griffes tenant lieux d'ongles, des yeux rouges et creux, et dégagent un froid glacial lors de leur apparition ou dans les moments précédents.

Donc, il ne faut pas minimiser les épreuves des suicidés, il ne faut pas croire qu'ils sont enfin libérés et heureux de ne plus souffrir ... Ils vivent un véritable calvaire, pire encore que ce qui les as conduit a choisir de mourir. Nous devons être très attentifs a ce qu'ils vivent et ne pas hésiter de prier pour eux après leur décès.

Au plaisir,
La Mort



_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][/center]
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Taz
Esprit Supérieur
Esprit Supérieur


Messages : 826
Date d'inscription : 29/09/2011
Age : 52
Localisation : Charleroi / Belgique

MessageSujet: Re: Les répercussions qu'a le suicide dans l'Au-Delà   Lun 17 Oct - 15:13

La Mort a écrit:
Disons Taz que c'est une question qui, en réalité dépend de la condition de vie du patient, si ses chances sont bonnes et qu'il peut retrouvé un jour la santé, mais que pour le moment il lui faut être sous appareils, alors la question ne se pose pas, on parles des cas dont la survie, sans les appareils est entièrement exclue ... que de toute façon il mourra, donc les appareils qui le maintiennent en vie briment le droit de mourir selon le plan de vie pré établit.
Quand il est devenu impossible de conservé la personne en vie pas ses propre moyens et qu'il fasse le brancher, c'est la que ça devient de l'archarnement. Il y a bien sur les dons d'organes, dans ces cas précis, il faut, si le patient est cliniquement mort, le conservé branché afin de ne pas détérioré les organes. Mais encore-la, donner ses organes pour redonner une chance a la vie et être branché pour y arrivé ... c'est en fait un véritable dilème !

Au plaisir,
La Mort

Attends... ca me fait tiquer un peu ton explication.

"Si ces chances sont bonnes et qu'il peut un jour retrouver la santé mais que pour le moment il lui faut etre sous appareils"...

Je ne crois pas que cela soit la bonne question, elle l'est certainement au niveau du corps médical mais pas dans ce qui nous interesse ici.

La seule question à se poser est : La personne peut elle vivre sans l'assistance de ces appareils !

Sinon, si on se dit que dans quelque temps cela ira mieux et qu'on pourra guerrir le patiens, donc pour le moment il reste sous appareillage, on se substitue à la nature.

Dans ce cas, se faire cryogeniser (congeler) est tout aussi admissible, puisqu'on parie que dans l'avenir la maladie dont on souffre sera guerissable...

Je comprends le situation du médecin qui doit prendre cete décision et je comprends qu'il prenne la décision qui lui permettra de prolonger au maximum la vie de son patient... mais n'est ce déja pas là se substituer à la nature ?

Ici, on ne parle pas ethique médicale, donc tous les extrèmes sont permis : le simple fait de "soigner "un patient, lui mettre par exemple un coeur artificiel, n'est ce déja pas une manière de se mettre en travers du chemin de vie qui était tracée pour le patient et donc de retarder san chemin et son évolution ?

C'est extrèmement radical et même extrémiste comme question, je m'en rends compte, mais en toute logique s'opposer à la nature par quelque moyen que ce soit (sauf l'homéopathie) c'est déja quelque part fausser la donne...

Amicalement, Taz.
Revenir en haut Aller en bas
http://vdi-avon.be
Mauvais Karma
Modérateur
Modérateur


Messages : 2748
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 55
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: Les répercussions qu'a le suicide dans l'Au-Delà   Mer 19 Oct - 1:49

Taz a écrit:
La Mort a écrit:
Disons Taz que c'est une question qui, en réalité dépend de la condition de vie du patient, si ses chances sont bonnes et qu'il peut retrouvé un jour la santé, mais que pour le moment il lui faut être sous appareils, alors la question ne se pose pas, on parles des cas dont la survie, sans les appareils est entièrement exclue ... que de toute façon il mourra, donc les appareils qui le maintiennent en vie briment le droit de mourir selon le plan de vie pré établit.
Quand il est devenu impossible de conservé la personne en vie pas ses propre moyens et qu'il fasse le brancher, c'est la que ça devient de l'archarnement. Il y a bien sur les dons d'organes, dans ces cas précis, il faut, si le patient est cliniquement mort, le conservé branché afin de ne pas détérioré les organes. Mais encore-la, donner ses organes pour redonner une chance a la vie et être branché pour y arrivé ... c'est en fait un véritable dilème !

Au plaisir,
La Mort

Attends... ca me fait tiquer un peu ton explication.

"Si ces chances sont bonnes et qu'il peut un jour retrouver la santé mais que pour le moment il lui faut etre sous appareils"...

Oh mais attend, là, elle parle d'une personne ayant eu un problème médical, peut importe, soit un avc, soit un accident de voiture, et que la personne est mise sous appareil un temps afin de la remettre sur pieds, car sans ces appareils, elle n'y arriverait pas, je pense qu'il ne faut pas tout rejeter.
Revenir en haut Aller en bas
La Mort
Modérateur
Modérateur


Messages : 1354
Date d'inscription : 27/09/2011
Localisation : Mont-Joli, Québec

MessageSujet: Re: Les répercussions qu'a le suicide dans l'Au-Delà   Jeu 20 Oct - 16:30

Ouais, il ne faut pas confondre entre le fait de brancher une personne sur des machines le temps que les médecins le soigne, que ses chances de vivres sont bonnes et que les machines lui facilite une meilleur qualité de vie a l'hôpital. Il y a une grande différence entre ce fait et celui de brancher a des machines une personne qui est en fin de vie, dont les chances de survies sont nulles et que ces machines le garde en vie artificiellement. Entre soigner une personne malade et s'acharné a maintenir en vie une personne agonisante qui n'a plus aucune chance de survie il y a une marge !! La médecine moderne permet de soigné, de rendre la qualité de vie meilleur, de remettre sur pied une personne malade ou accidentés, mais elle a aussi le pouvoir de s'acharné sur des pauvres gens en fin de vie, si ce n'est pas des personnes mortes cérébrales.

Au plaisir,
La Mort

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][/center]
Revenir en haut Aller en bas
Fantômette
Esprit Neutre
Esprit Neutre


Messages : 38
Date d'inscription : 15/10/2011
Age : 48
Localisation : France

MessageSujet: Re: Les répercussions qu'a le suicide dans l'Au-Delà   Sam 22 Oct - 14:13

Je vous met le lien d'un reportage sur le témoignage de la mère de Vincent Humbert 5 ans après. Vous pourrez mieux vous rendre compte de cette histoire qui a boulversé toute la France.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Taz
Esprit Supérieur
Esprit Supérieur


Messages : 826
Date d'inscription : 29/09/2011
Age : 52
Localisation : Charleroi / Belgique

MessageSujet: Re: Les répercussions qu'a le suicide dans l'Au-Delà   Sam 22 Oct - 14:53

Trés poignant ce reportage...

Et scandalisant en même temps...

On à en quelque sorte forcé cette maman à aider elle-même son fils à partir, parce que on lui avait refusé ce droit !

Que la loi interdise le meurtre.. oui, c'est normal... mais quand une personne en fait le demande elle même, quand ses conditions de vie sont celles d'un légume cuit, quand l'avenir ne peut signifier que souffrance et pitiée de la part des autres... la loi devrait se plier à ces demandes.

Amicalement, Taz.
Revenir en haut Aller en bas
http://vdi-avon.be
Fantômette
Esprit Neutre
Esprit Neutre


Messages : 38
Date d'inscription : 15/10/2011
Age : 48
Localisation : France

MessageSujet: Re: Les répercussions qu'a le suicide dans l'Au-Delà   Sam 22 Oct - 15:11

J'ai oublié de vous parler de la réponse du Président de la République de l'époque qui a été "Laurent doit retrouver sa joie de vivre. C'est un ordre du Président de la République."
Revenir en haut Aller en bas
Taz
Esprit Supérieur
Esprit Supérieur


Messages : 826
Date d'inscription : 29/09/2011
Age : 52
Localisation : Charleroi / Belgique

MessageSujet: Re: Les répercussions qu'a le suicide dans l'Au-Delà   Sam 22 Oct - 15:19

Oui, moi je l'aurais invité dans un bon resto, puis aprés je l'aurais ammené dan sun super boite de nuit et pour finir la nuit, je lui aurais payé les services de deux ou trois belles call-girls... histoire de lui redonner goût à la vie !

Il est con ou quoi ce mec (le président) !

Ce garcon est cloué sur un fauteuil, il ne bouge plus qu'un doigt, il ne parle plus et ne voit presque plus rien...

Dans sa tête son avenir est un peu, disons, compliqué (je suis gentil là).

Il doit 'retrouver sa joie de vivre' ????

Comment faire pour appécier la vie dans ces conditions qui étaient celles de ce jeune-homme ?

Il est facile de donner ce genre de conseils, moi je me demande si cela lui arrivait à lui, au président, comment lui réagirait alors ?

Aurait-il encore la joie de vivre ?

Amicalement, Taz.
Revenir en haut Aller en bas
http://vdi-avon.be
chrysalis
Esprit Sage
Esprit Sage


Messages : 424
Date d'inscription : 05/10/2011
Age : 28
Localisation : Metz

MessageSujet: Re: Les répercussions qu'a le suicide dans l'Au-Delà   Lun 24 Oct - 14:19

Merci la mort d'avoir partagé tes connaissances sur le sujet ! C'est un texte très clair !
Je ne peux m'empêcher de trouver ça un peu "dur" pour les suicidés , même si je comprend que toutes les épreuves qu'ils vivent après leur mort sont utiles à leur avancement...
Revenir en haut Aller en bas
Mauvais Karma
Modérateur
Modérateur


Messages : 2748
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 55
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: Les répercussions qu'a le suicide dans l'Au-Delà   Lun 24 Oct - 19:56




Ça peut paraitre dur en effet, mais ce sont les conséquences de son libre arbitre.
Revenir en haut Aller en bas
La Mort
Modérateur
Modérateur


Messages : 1354
Date d'inscription : 27/09/2011
Localisation : Mont-Joli, Québec

MessageSujet: Re: Les répercussions qu'a le suicide dans l'Au-Delà   Mar 25 Oct - 2:24

Tu sais, même dans la vie de tout les jours, il y en a pas de facile et nous devons assumés sur terre les répercussions de nos gestes, de nos décisions et des choix que nous faisons. Si tu enlève la vie a une personne, que ce soit un acte non prémédité ou pas, tu devras en assumé les conséquences ici bas sur notre terre, dans l'Au-Delà, c'est la même chose, nous devons assumé entièrement nos actions mais cette fois, ce n'est pas une cour de justice qui décidera de ton sort, c'est toi et toi seul. Habituellement, un suicidé sans l'aide de la prière qui lui est faite dans le but de le remettre sur le droit chemin, il peut mettre un temps fou a s'en sortir de lui même.
C'est la raison pour laquelle, la plupart des endroits hantés, le sont par des Esprits de gens suicidés ou de ceux qui ont eu une mort violente, ou encore ceux qui sont morts et qui, dans leur confusion, ne savent pas qu'ils sont morts.

Au plaisir,
La Mort

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][/center]
Revenir en haut Aller en bas
chrysalis
Esprit Sage
Esprit Sage


Messages : 424
Date d'inscription : 05/10/2011
Age : 28
Localisation : Metz

MessageSujet: Re: Les répercussions qu'a le suicide dans l'Au-Delà   Mar 25 Oct - 11:35

Je comprend tout à fait ce que tu veux me faire comprendre , et je conçois qu'une personne qui ôte la vie à une autre doive payer. Mais une personne qui se suicide de désespoir , elle ne souhaite pas vraiment faire de mal , elle veut juste abréger ses souffrances. N'a-elle pas mis la barre un peu trop haut quand elle préparait son incarnation? Dans ce cas , son guide n'aurait pas il pu prévoir qu'elle aurait du mal à supporter toutes ces épreuves?
Revenir en haut Aller en bas
Starline
Admin
Admin


Messages : 3256
Date d'inscription : 28/09/2011
Age : 49
Localisation : Belgique province de Namur

MessageSujet: Re: Les répercussions qu'a le suicide dans l'Au-Delà   Mar 25 Oct - 14:03

ben voilà, tu viens de répondre, elle n'a pas su surmonter l'épreuve. ce n'est pas pour rien que cet épreuve lui à été octroyée.
je me trompe la mort?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/marc.goossens1
La Mort
Modérateur
Modérateur


Messages : 1354
Date d'inscription : 27/09/2011
Localisation : Mont-Joli, Québec

MessageSujet: Re: Les répercussions qu'a le suicide dans l'Au-Delà   Mar 25 Oct - 15:40

Dans la préparation de notre plan de vie, les épreuves placés sur notre route ne sont pas au-delà de nos capacités a y faire face. Ce qui fait qu'un incarné se suicide que ce soit par désespoir, pour abrégé ses souffrances ou peu importe les raisons, c'est qu'il à, malgré qu'il a lui même placé sur sa route une telle épreuve, fait des choix, le libre arbitre, qui en fait , l'a conduit à refuser de se battre, la personne a baissé les bras devant l'épreuve, à décider de tenir le rôle de la victime et de se laisser couler dans un état de découragement. Souvent, après leur suicide, il est permis au suicidé d'entrevoir ce qu'aurait été sa vie si il n'y avait pas mis fin et souvent, il est stupéfait de constaté que son épreuve tirait a sa fin et qu'ensuite il serait heureux. bien sur qu'en voyant ses *images* de son plan de vie, il regrette et s'en veut d'être passé a l'acte, de ne pas avoir mis l'effort nécéssaire pour y arrivé, il a tout simplement baissé les bras avant le fil d'arrivé alors qu'il ne lui restait que 100 mètres a faire.
Nul n'a le droit de mettre fin a ce que Dieu a autorisé, soit revenir dans la chair, se réincarné pour évoluer et nous n'évoluons pas sans épreuves, que ce soit dans la vie ou dans la mort. Mettre fin a ses jours signifie que tu refuse l'accomplissement de ton avancement par faiblesse. Échoué, signifie recommencé et recommencer c'est d'apprendre de ses erreurs, sans quoi, nous demeurerons des Esprits primaires ayant aucune chance de s'épuré et d'évoluer.
Se suicidé n'est peut-être pas vouloir faire du mal, mais en réalité c'est une grande faiblesse et il est rare qu'une personne se suicide et qu'elle ne rendent pas les gens de sa famille, amis ou proches très malheureux, donc le suicidé est égoiste et ne penses qu'a lui, a SES souffrances.
La question serait peut-être, pourquoi, si une personne est si mal dans sa peau, qu'elle soit en détresse morale ou psychologique et qu'elle a tant besoin d'aide, qu'elle se donne la mort dans la solitude, le secret, a l'abris des regards sans demander d'aide a personne ??? En fait, a quelque part, elle sait que c'est mal, elle sait qu'elle va créé, par son geste beaucoup de chagrins a ceux qui vont lui survivre. Elle n'accepteras pas l'aide qui lui sera proposé, car elle n'entrevoit pas d'issue et crois que seul la mort mettra fin a son déchirement.


Au plaisir,
La Mort

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][/center]


Dernière édition par La Mort le Mar 25 Oct - 15:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
La Mort
Modérateur
Modérateur


Messages : 1354
Date d'inscription : 27/09/2011
Localisation : Mont-Joli, Québec

MessageSujet: Re: Les répercussions qu'a le suicide dans l'Au-Delà   Mar 25 Oct - 15:41

Tu as raison en partie Starline, par conte il faut comprendre que l'épreuve ne lui a pas été octroyé, la personne l'a elle même choisie !!

Au plaisir,
La Mort

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][/center]
Revenir en haut Aller en bas
Starline
Admin
Admin


Messages : 3256
Date d'inscription : 28/09/2011
Age : 49
Localisation : Belgique province de Namur

MessageSujet: Re: Les répercussions qu'a le suicide dans l'Au-Delà   Mar 25 Oct - 16:31

tu as tout à fait raison la mort, je voulais dire l'es épreuves qui l'ont conduit au suicide.
bien à toi.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/marc.goossens1
chrysalis
Esprit Sage
Esprit Sage


Messages : 424
Date d'inscription : 05/10/2011
Age : 28
Localisation : Metz

MessageSujet: Re: Les répercussions qu'a le suicide dans l'Au-Delà   Mer 26 Oct - 13:35

En vous relisant y'a une question qui me vient : comment l'au dela s'adapte-il aux avancées technologiques? Avant , une entité prévoyait de mourir a tel moment de tel accident. Aujourd'hui une entité prévoit de mourir à tel moment d'un accident de la route par exemple. A t'elle prévu d'etre dans le coma pendant longtemps? Cela est il vraiment un crime finalement de débrancher cette personne qui aurait du mourir depuis longtemps? Ou alors cette période de coma etait elle prévu par l'au dela?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
chrysalis
Esprit Sage
Esprit Sage


Messages : 424
Date d'inscription : 05/10/2011
Age : 28
Localisation : Metz

MessageSujet: Re: Les répercussions qu'a le suicide dans l'Au-Delà   Mer 26 Oct - 13:37

Je crois que je me suis trompé de section oups!

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Mauvais Karma
Modérateur
Modérateur


Messages : 2748
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 55
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: Les répercussions qu'a le suicide dans l'Au-Delà   Mer 26 Oct - 16:00



Pour ta question ma belle, je pense que cela ne changera rien a l'incarnation d'un accidenté, car même branchés a des appareils, si celui-ci doit mourir, il mourra quand même, les appareils servent a aider, pas a resussiter les gens. A tout les jours on voit des gens branchés a des respirateurs a des coeurs artificiels et qui décèdent quand même. le coma, le corps est tjrs vivant mais dans la majorité des cas, l'esprit quitte temporairement le corps.


Si un incarné a prévu dans son plan de vie de mourir après 6 infarctuces, ben il est clair qu'il avait prévu dans sont plan de vie des interventions extérieurs, comme la science. Dans des cas complexes, comme les premières transplantations cardiaques, si ça s'trouve, ces entités avaient prévue de faire avancer la science...c'était dans leur plan de vie.
Revenir en haut Aller en bas
marie-joe
Esprit Supérieur
Esprit Supérieur


Messages : 538
Date d'inscription : 24/05/2014
Age : 59

MessageSujet: Re: Les répercussions qu'a le suicide dans l'Au-Delà   Lun 26 Mai - 20:32

Bonjour,
Merci beaucoup La Mort pour cette longue et claire explication sur les conséquences des suicides.

Je ne pense pas que  les personnes qui tiennent en SUISSE des cliniques pour les futurs suicidés savent qu'elles cautionnent  de futures  souffrances et errances d'âmes.
Revenir en haut Aller en bas
Starline
Admin
Admin


Messages : 3256
Date d'inscription : 28/09/2011
Age : 49
Localisation : Belgique province de Namur

MessageSujet: Re: Les répercussions qu'a le suicide dans l'Au-Delà   Lun 26 Mai - 21:15

chrysalis a écrit:
En vous relisant y'a une question qui me vient : comment l'au dela s'adapte-il aux avancées technologiques? Avant , une entité prévoyait de mourir a tel moment de tel accident. Aujourd'hui une entité prévoit de mourir à tel moment d'un accident de la route par exemple. A t'elle prévu d'etre dans le coma pendant longtemps? Cela est il vraiment un crime finalement de débrancher cette personne qui aurait du mourir depuis longtemps? Ou alors cette période de coma etait elle prévu par l'au dela?

ou encore une autre hypothèse, c'est pour aussi servir d'épreuve à ses proches.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][/url]

pour atteindre l'humilité, il faut savoir pardonner[scroll]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/marc.goossens1
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les répercussions qu'a le suicide dans l'Au-Delà   Aujourd'hui à 11:30

Revenir en haut Aller en bas
 
Les répercussions qu'a le suicide dans l'Au-Delà
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Les répercussions qu'a le suicide dans l'Au-Delà
» aller retour dans l'au delà
» Mickael Newton...Journée dans l'au-delà...
» Vie dans l'au delà
» Dispositif prévention suicide dans vos établissements ?

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
L'au-delà, les esprits et nous :: Nos Vies Antérieures :: Le Suicide-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: