Manifestations, hantises, poltergheist, possessions, médiumnité et contact avec l'au-delà. Nous sommes un groupe d’amis, réunis par le désir de partager et d’aider, en toute amitié . Tout échange est entièrement gratuit, tout se fait dans le respect
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexionfacebook
PROBLÈMES D'ENREGISTREMENT ACTUELLEMENT AVEC GOOGLE CHROME: ENREGISTREZ VOUS AVEC UN AUTRE MOTEUR DE RECHERCHE. FAITES VOTRE PRÉSENTATION ET PUIS SEULEMENT REVENEZ AVEC GOOGLE CHROME. MERCI DE VOTRE COMPRÉHENSION.

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Partagez | 
 

 Mes fabuleuses Paralysies du Sommeil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
ORBE
Admin
Admin


Messages : 1368
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 35
Localisation : Province de Namur

MessageSujet: Mes fabuleuses Paralysies du Sommeil   Ven 30 Sep - 16:38

Rappel du premier message :

Je vais vous mettre mon témoignage d'il y a quelques mois de mes expériences de paralysies que je vivais.

Vous pourrez constater que celle-ci devenaient invalidantes pour moi!


Bonjour tout le monde,

Voilà, sur les conseils d’Ange Déchu, j’ai décidé de me livrer.
Ce que je vais vous dire, m’est assez difficile à vous confier ! Peut-être par peur de me faire prendre pour une dingue ou peut-être parce que je n’admets pas ce qu’il m’arrive… Je ne sais pas !
1ere histoire :
Il y a quelques années (10 ans pour être plus ou moins précise) J’ai vécu quelque chose d’assez bizarre !
Je logeais chez une amie. Nous étions sorties ce soir là, nous sommes rentrées aux petites heures du matin. Fatiguée nous nous sommes couchée, je dormais sur un lit de camps à côté du lit de mon amie. Elle c’est endormie très vite. Moi j’avais du mal à m’endormir car mes oreilles bourdonnaient encore, dû à la musique que nous avions encaissée ! Je scrutais la chambre qui était mansardée et éclairée par un réverbère qui donnait sur le velux. J’ai fermais les yeux (je ne sais pas dire combien de temps) dans l’intention de m’endormir, j’étais tournée sur mon côté droit en direction de la fenêtre. Peu après je les ai rouverts et là j’ai vu par le velux un homme qui se tenait debout sur le toit ! Il me regardait ! Il avait un air triste, sa tête était penchée sur le côté droit et me regardait ! Là je me suis dit que j’avais un peu trop forcé sur le coca ! (Je n’avais pas bu), et j’ai refermé les yeux. Cela me travaillait alors je les ai rouvert pour voir se j’allais encore le voir et là au lieu de le voir sur le toit !!! Il était accroupit devant moi et s’approchait de moi tout doucement. J’étais pétrifiée, je ne savais pas crier, ni bouger quoi que ce soit, mis à part mes yeux ! Il me fixait et s’approchait de plus en plus. Mes yeux étaient grand ouvert et des larmes coulaient sur mes joues, mon cœur battait la chamade. Puis d’un coup, j’ai fermé les yeux ! Quand j’ai commencé à retrouvé l’usage de mon corps, J’ai entrouvert les yeux et je n’ai plus rien vu.
Le lendemain assez perturbée, j’en parle à mon amie. Bien sur elle se fou de moi !! Je lui demande si par hasard il n’y aurait pas eu quelqu’un qui serait mort dans sa maison ? Elle me répond « demande à ma maman, moi je ne sais pas ». Bien sur je m’en presse de demander sans dire ce qu’il mettait arrivé.
Et elle m’annonce qu’il y aurait eu un garçon qui se serrait pendu !
Depuis ce jour jusqu’au mois d’Octobre 2010. Je n’ai plus jamais vécu d’expériences aussi effrayantes !!
2éme histoire :
Une nuit du mois d’Octobre 2010. Je me suis réveillée d’un coup, j’entendais comme des cris d’enfants au loin (enfin c’est ce que je pensais au début), puis les bruits ce sont intensifié et j’ai entendu comme un chat miauler de peur comme si quelque chose ou quelqu’un l’ennuyait et puis ce miaulement c’est transformait en hurlement ! Pour bien vous rendre compte de ce que j’ai entendu je vais vous passez une vidéo j’aimerai que vous poussiez le son à fond pour comprendre se que j’ai entendu ! Franchement je le jure sur ce que j’ai de plus cher (ma fille) que c’est identiquement ce que j’ai entendu. Bien sur mon corps était paralysé et je ne savais pas crier ! Juste mes yeux bougeaient et je pouvais voir mon mari dormir à côté de moi et voir aussi mon réveil et toute ma pièce. Je ne pouvais que subir ce qu’il m’arrivait ! Quand j’ai pu reprendre l’usage de mes membres, j’ai directement réveillé mon mari et je lui ai expliqué en larme ! Je ne voulais pas redormir. J’ai donc veillé tout le reste de la nuit dans mon salon.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Le lendemain rebelote, ça recommence. Je ma posais des questions du genre : « tu travailles de trop », « tu manques de sommeil », tu es malade » et je me suis même posé la question « et si j’étais schizophrène ? » J’allais travailler morte crevée !! J’ai donc décidé de me renseigner sur internet et voici ce que j’ai trouvé.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




J’en ai donc parlé avec mon mari et nous décidons d’aller voir notre médecin traitant. Qui avait un sourire en coin quand je lui expliquais !! Il m’a donc conseillé d’aller voir un neurologue. Ce dont j’ai fait !! Et bien mes amis j’aurais dû m’abstenir !!! Ce médecin c’est foutu royalement de ma gueule en me disant que ce n’étais pas possible, que c’était les narcoleptiques qui pouvaient avoir ce genre de chose et que moi je n’avais pas cette maladie. A tel point que je me suis fâchée !! Je lui ai dit je suis venue chez vous avec des questions et pour repartir avec des réponses et pas pour me faire traiter d’hypocondriaque !! Il m’a donc dit qu’il allait me faire passer une polysomnographie et qu’il allait essayer de me caser d’en les 3 mois qui suivaient !! Ben j’attends toujours !! Je pense plutôt qu’il voulait que je dégage vite fait de son cabinet !! Donc je subis….
J’avais lu que c’était la peur qui me faisait subir ces hallucinations et on conseillait de transformer ma peur par quelque chose d’agréable. De ce concentré sur quelque chose d’agréable. J’ai donc essayé (mais je dois avouer que ça n’a pas était d’un coup). Et un jour j’ai pensé que j’étais sur la mer. J’ai eu une sensation de flottaison et la j’ai eu ma toute première expérience de sorti hors du corps ! (mais ça c’est une autre histoire, qui c’est plutôt mal passée). Donc maintenant quand je sens (car je le sens) que je vais en refaire une j’essaye avant que mon corps se paralyse de bouger. J’en suis venue à me sédater, à dormir aussi avec mon MP3, comme ça lorsque j’en fais une je me concentre sur la musique.
Mais aujourd’hui vers 02h00 du mat’ j’en ai fait une et là c’était assez spéciale ! Car lorsque je fais mes paralysies, j’ai des hallucinations, certes, mais des bruits assez bizarres et des personnes que je ne connais pas du tout !!! Mais je n’avais jamais étais appelé par mon prénom. Oui aujourd’hui quelqu’un m’a appelé 3 fois de suite. J’ai flippais et je me suis levée, après avoir fini ma paralysie.

Et je n’en ai plus dormi !!! Maintenant si quelqu’un peut me donner une explication j’en serai heureuse ou même si d’autres personnes vivent la même chose que moi, je serai heureuse de savoir que je ne suis pas la seule.

ORBE








_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://au-dela-et-nous.monempire.net

AuteurMessage
Mauvais Karma
Modérateur
Modérateur


Messages : 2748
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 55
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: Mes fabuleuses Paralysies du Sommeil   Lun 5 Nov - 21:17

L'histoire du pendu a un lien avec la paralysie du sommeil?? Ça m'étonnerais...Dans mon souvenir, c'était une apparition/manifestation d'entité.
Revenir en haut Aller en bas
djessleo
Esprit Neutre
Esprit Neutre


Messages : 51
Date d'inscription : 31/01/2016
Age : 39
Localisation : Comblain-au-Pont, Belgique

MessageSujet: Re: Mes fabuleuses Paralysies du Sommeil   Ven 5 Fév - 14:51

Je reviens sur ce fil qui m'a interpellé en le lisant.

Orbe, tu dis que tu as des cicatrices qui remontent à très loin et que tu ne peux pas les oublier. En effet, rien ne s'oublie. Mais je peux t'affirmer que des cicatrices, j'en ai plein, et des profondes, mais qu'on peut un jour y faire face si on le veut. C'est du boulot, c'est difficile, très difficile même. On n'oublie pas, mais on en souffre plus (ou bcp moins). C'est possible.

Voilà j'avais vraiment envie de te le dire. 
Bises à tous
DjessLeo
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mes fabuleuses Paralysies du Sommeil   Aujourd'hui à 23:06

Revenir en haut Aller en bas
 
Mes fabuleuses Paralysies du Sommeil
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Mes fabuleuses Paralysies du Sommeil
» Paralysies du sommeil très fréquentes
» Documentaire sur les attaques d'entités lors des paralysies du sommeil : "La Chose"
» paralysie du sommeil ou pas?
» La paralysie du sommeil et rêves lucides

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
L'au-delà, les esprits et nous :: Vos Songes :: Vos Paralysies du Sommeil-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: