Manifestations, hantises, poltergheist, possessions, médiumnité et contact avec l'au-delà. Nous sommes un groupe d’amis, réunis par le désir de partager et d’aider, en toute amitié . Tout échange est entièrement gratuit, tout se fait dans le respect
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexionfacebook
PROBLÈMES D'ENREGISTREMENT ACTUELLEMENT AVEC GOOGLE CHROME: ENREGISTREZ VOUS AVEC UN AUTRE MOTEUR DE RECHERCHE. FAITES VOTRE PRÉSENTATION ET PUIS SEULEMENT REVENEZ AVEC GOOGLE CHROME. MERCI DE VOTRE COMPRÉHENSION.

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Partagez | 
 

 L'histoire de Ludivine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
L'Ange du coeur
Assistant Modérateur
Assistant Modérateur


Messages : 1357
Date d'inscription : 02/11/2013
Age : 17
Localisation : Arrondissement de Valenciennes

MessageSujet: L'histoire de Ludivine    Mer 9 Mar - 16:48

Rappel du premier message :

Tout a commencer lundi soir.
Je sentais une présence assez dense, tellement dense que je ne pouvais pas l'ignorer.
Donc je demande à l'entité ce qu'elle voulait, pourquoi elle me lâcher pas, pourquoi elle ne veut pas se montrer ... Et c'est seulement ce matin quand je suis sortie enfin de chez moi que j'ai enfin *vu* cette présence.
C'était une fille avec de long cheveux brun, 1m50 environ avec une robe crème, collant blanc avec des bottines âgé d'un dizaine d'années.
J'exprime ma joie d'enfin la voir, je lui dit qu'elle est jolie et pourquoi elle s'est pas montrer plus tôt...Elle m'a répondu qu'elle avait peur de ma mère Lol1 

Je lui ai dit qu'elle ne pouvait pas lui faire de mal, et je lui demande pourquoi elle n'a pas essayer de me parler.
Et là elle me dit qu'elle m'a expliqué comment elle est morte cette nuit.
En effet cette nuit j'avais bien rêver...

------------------
Dans mon rêve, j'avais rêver que j'étais dans une salle de classe type année 60. J'étais au premier rang à droite, l'enseignante ( Qui ressembler beaucoup a ma prof d'espagnol en passant ) fait pour m'interroger, je répond pas, elle me demande se qui ce passe et là c'était le trou noir total.

Je me réveil (je suis a ce qui me semble l'astral) dans une salle d'attente, un infirmier dit a des parents que leur fille est dans le bloc opératoire car ils n'ont pas pu attendre car elle a (a ce qui me semble ) une artère bouchée.
Je passe directement dans une autre pièce, le médecin dit " On est en train de la perdre, elle fait une hémorragie."

C'est là où je me suis réveillée.

---------------------
Bon retournons à nos moutons, je demande à la défunte pourquoi elle n'est pas partie de l'autre côté. Elle me répond qu'elle attend sa mère qui est morte il n'a pas longtemps. En sachant qu'elle n'a pas la notion du temps, je lui réclame si elle n'aurait pas vu la lumière. Elle me raconte qu'elle l'aurait vu, mais qu'elle n'aurait pas été dedans car elle douté. Elle rajoute qu'elle est baptisé et qu'elle est chrétienne et que elle pensé que quand on meurt a la base, au moment de l'enterrement le prêtre l'élèverai vers le royaume de Dieu, le paradis. Et que maintenant qu'elle est morte, elle ne sait pas a qui ce tourner.
Je lui demande alors pourquoi elle est venue vers moi, et là elle me dit que c'est un homme dans un train qui lui a dit de venir me voir. Je lui demande comment elle s'appelle, elle me dit "Je m'appelle Ludivine. Et toi c'est Mélanie c'est ça ?" je lui dit,oui.

A partir de ce moment là je ne pouvais plus la ressentir, ni l'entendre, ni la voir c'est seulement une demi-heure après qu'on a repris contact.

Quand je la ressens à nouveau je lui demande si elle m'entend, elle me le confirme. Je lui demande si elle voit la lumière, elle me dit que non. Et là elle me demande comment elle pourrait faire pour le voir. Je lui dit qui faut qu'elle soit heureuse, qu'elle pense a des choses qui lui fond plaisir... Elle me coupe en me demandant qui est Paul. Surprise je lui dit " Mais de quel Paul tu parles ?" Elle rit et elle me dit " Bah le Paul que tu penses."
Je lui raconte que c'est un homme qui est parti à la lumière.. Une voix me coupe, celle de Paul qui dit "Paul c'est moi !".
Ludivine crie "C'est la lumière! c'est la lumière!"
Paul lui dit " Alors qu'est-ce que tu attends, tu viens ?"
Et là il y'a un gros blanc, je commence à pleurer de joie.
Ludivine commencer à hurler " Maaaaammmaaaann !" elle court jusqu’à temps que je l'a voit plus.
Et la il y'a la voix de Paul qui s’installe comme si il me chuchoter à l'oreille avec une énergie douce et chaude traversant tout mon corps frigorifier part le froid du nord qui me dit " Je suis fier de toi mon petit ange."

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
L'Ange du coeur
Assistant Modérateur
Assistant Modérateur


Messages : 1357
Date d'inscription : 02/11/2013
Age : 17
Localisation : Arrondissement de Valenciennes

MessageSujet: Re: L'histoire de Ludivine    Lun 14 Mar - 6:04

Oui, je l'ai déjà appliqué mais aucun moyen d'être dans la zenattitude. Hier, toutes l'après-midi j'ai écouter des vidéos de motivation, de méditation, des conseils pour ne pas stresser... et je vois très bien qu'au bout d'un moment sa ne marche pas: mala la poitrine, mal au ventre... et j'arrête pas d'entendre mon coeur battre en restant normal pourtant !  

Il faut que je lutte contre moi-même, je vais y'arriver il faut que je garde espoir :)

Merci pour la méthode en tout cas

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par L'Ange du coeur le Lun 14 Mar - 7:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Starline
Admin
Admin


Messages : 3256
Date d'inscription : 28/09/2011
Age : 49
Localisation : Belgique province de Namur

MessageSujet: Re: L'histoire de Ludivine    Lun 14 Mar - 7:12

une période d'hospitalisation pour surveiller et doser ton diabète, ce n'est pas ça la solution? 
annick du forum,ma meilleure amie, a un fils de +/- ton age et qui à le diabète de type 2, il est insu lino dépendant. tu devrais parler avec elle, elle n'a pas facile tout les jours.

pour le bouquin, il te suffit de voir les livres français déjà sorti , en regarder l'éditeur et les contacter. mais avant ça, il te faut un projet. alors au travail, 
                                             Tuer

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][/url]

pour atteindre l'humilité, il faut savoir pardonner[scroll]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/marc.goossens1
L'Ange du coeur
Assistant Modérateur
Assistant Modérateur


Messages : 1357
Date d'inscription : 02/11/2013
Age : 17
Localisation : Arrondissement de Valenciennes

MessageSujet: Re: L'histoire de Ludivine    Lun 14 Mar - 7:23

Starline a écrit:
une période d'hospitalisation pour surveiller et doser ton diabète, ce n'est pas ça la solution?
Non faché Non merci mes périodes d'hospitalisation pendant les vacances me suffisent amplement lol
Et puis hier, j'ai trouver les bonne doses mon diabète est stable désormais.
Après maintenant il faut que je me détende un maximun, pour le festival qui m'attend et surtout le diabète car le stress joue beaucoup !
 
Et puis moi j'ai un diabète de type 1, il est assez différent du fils à Annick.
De plus, je voudrai éviter d'y penser trop souvent mais si j'ai besoin j'irai la voir (Si ça ne la dérange pas hein ;-) )

Merci à vous tous d'être a mon écoute.

Ps: Je travaille un peu sur le début de mon livre, vous m'avez motivé  Lol1

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Starline
Admin
Admin


Messages : 3256
Date d'inscription : 28/09/2011
Age : 49
Localisation : Belgique province de Namur

MessageSujet: Re: L'histoire de Ludivine    Lun 14 Mar - 7:25

L'Ange du coeur a écrit:
Starline a écrit:
une période d'hospitalisation pour surveiller et doser ton diabète, ce n'est pas ça la solution?
Non faché Non merci mes périodes d'hospitalisation pendant les vacances me suffisent amplement lol
Et puis hier, j'ai trouver les bonne doses mon diabète est stable désormais.
Après maintenant il faut que je me détende un maximun, pour le festival qui m'attend et surtout le diabète car le stress joue beaucoup !
 
Et puis moi j'ai un diabète de type 1, il est assez différent du fils à Annick.
De plus, je voudrai éviter d'y penser trop souvent mais si j'ai besoin j'irai la voir (Si ça ne la dérange pas hein ;-) )

Merci à vous tous d'être a mon écoute.

Ps: Je travaille un peu sur le début de mon livre, vous m'avez motivé  Lol1

pas de problème pour moi mél, lol. si besoin en est, je te mettrai en contact avec elle.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][/url]

pour atteindre l'humilité, il faut savoir pardonner[scroll]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/marc.goossens1
L'Ange du coeur
Assistant Modérateur
Assistant Modérateur


Messages : 1357
Date d'inscription : 02/11/2013
Age : 17
Localisation : Arrondissement de Valenciennes

MessageSujet: Re: L'histoire de Ludivine    Lun 14 Mar - 18:47

Merci :)

Aujourd'hui j'ai passé une bonne journée sauf a la dernière de cours...
On était trois élèves et donc la prof nous a donné nos moyennes... Elle m'annonce que j'ai 11 et des patates, je lui dit que j'aurais pu faire mieux et la elle me sort : Oui, on à remarquer que vous avez des moments d'absence pendant les cours. ( la je capte direct que les moments d'absence, c'est les visions que je percevait ) et elle rajoute " Est-ce que c'est lié a votre diabète ?" Et la j'ai répondu sans réfléchir " Non, c'est autres choses" et la elle commence a me dire que si j'ai le besoin d'en parler sue je peux me confier a mon prof principal ( le jumeau de Paul ) […]

Bref c'était chaud, j'avais honte... si quelqu'un a une astuce pour éviter les visions ET les défunts je dirai pas non :)

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
marie-joe
Esprit Supérieur
Esprit Supérieur


Messages : 538
Date d'inscription : 24/05/2014
Age : 59

MessageSujet: Re: L'histoire de Ludivine    Lun 14 Mar - 19:14

Malheureusement je n'ai aucune solution pour toi. Et j'en suis désolée car tu dois te sentir bien seule. Heureusement que sur ce forum tu peux évacuer tes angoisses et trouver des oreilles attentives.
Revenir en haut Aller en bas
L'Ange du coeur
Assistant Modérateur
Assistant Modérateur


Messages : 1357
Date d'inscription : 02/11/2013
Age : 17
Localisation : Arrondissement de Valenciennes

MessageSujet: Re: L'histoire de Ludivine    Lun 14 Mar - 19:45

marie-joe a écrit:
Malheureusement je n'ai aucune solution pour toi. Et j'en suis désolée car tu dois te sentir bien seule. Heureusement que sur ce forum tu peux évacuer tes angoisses et trouver des oreilles attentives.
Oui, c'est bien vrai.
Heureusement que je vous ai vous ! Ça me fait énormément de bien.

Après, sur le moment quand je suis au lycée c'est sûr la solitude est bien présente surtout maintenant quand je vois comment on me parle...Au dirait que les gens ont pitiés de moi car j'ai un problème psychologique (Selon eux). Triste2

Je voudrai tellement être quelqu'un de "normal", sans percevoir ces choses subtiles de l'au-delà et d'un côté quand je vois le bonheur que je procure aux défunts cela me fait énormément plaisir.
Il faudrait vraiment que je trouve quelques choses pour fermer les portes de l'au-delà, et à l'inverse les ouvrir quand je suis bien et disponible. Je ne peux plus continuer comme ça.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
marie-joe
Esprit Supérieur
Esprit Supérieur


Messages : 538
Date d'inscription : 24/05/2014
Age : 59

MessageSujet: Re: L'histoire de Ludivine    Lun 14 Mar - 20:57

Je ne suis pas spécialiste dans ce domaine mais il me semble savoir que  si tu es fermes quand tu demandes aux esprits de te laisser tranquille ils le font. Si tu es déprimée les esprits profitent de toi. C'est comme sur terre.
Alors sois positive. Lorsqu'un esprit se présente à toi très gentiment, très poliment mais fermement tu lui demandes de te laisser tranquille. Dis lui que tu es désolée mais que tu n'es pas en mesure de les aider.
Essaie.  Ca marche sur des personnes. J'ai lu cela dans des forums.
Revenir en haut Aller en bas
L'Ange du coeur
Assistant Modérateur
Assistant Modérateur


Messages : 1357
Date d'inscription : 02/11/2013
Age : 17
Localisation : Arrondissement de Valenciennes

MessageSujet: Re: L'histoire de Ludivine    Lun 14 Mar - 22:30

Dac merci pour cette méthode :)
Je l'appliquerai

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
marie-joe
Esprit Supérieur
Esprit Supérieur


Messages : 538
Date d'inscription : 24/05/2014
Age : 59

MessageSujet: Re: L'histoire de Ludivine    Mar 15 Mar - 3:29

Tiens moi au courant STP. Je serais heureuse de t'avoir aidée. Bisous
Revenir en haut Aller en bas
L'Ange du coeur
Assistant Modérateur
Assistant Modérateur


Messages : 1357
Date d'inscription : 02/11/2013
Age : 17
Localisation : Arrondissement de Valenciennes

MessageSujet: Re: L'histoire de Ludivine    Mer 16 Mar - 0:22

Bah aujourd'hui je n'ai vu aucun défunt... Peut-être des boules lumineuses qui passe à vive allure.

J'ai encore mener mon enquête sur mon malaise... J'ai regarder le compte-rendu de mon hospitalisation que j'ai fait pendant les vacances de février...
Je savais déjà que j'avais une carence en fer et en vitamine D, que normalement je devais les avoir sous perfusion à l’hôpital mais que finalement cela n'as pas été fait.
A la fin du compte-rendu il est marquer "Le patient sort avec le traitement suivant":
Là j'avais toutes les choses que j'aurai dû avoir mais... Ma nouvelle diabèto ne fait pas les ordonnances (Et oui ! Un médecin qui ne fait pas d'ordonnance on aura tout vu! )
Résultat j'aurai pu éviter le malaise si elle aurait fait une ordonnance.

J'ai craqué (Et je pleure toujours là), mon diabète aujourd'hui n'était pas bon car j'ai fait le festival du coup il faut que le corps encaisse les coups (si je peux dire ça). J'ai la haine contre elle, car avant mon diabète était parfait.

Mon père m'a parler comme un chien "Ça va tu vas pas pleurer tu vas l'avoir ton ordonnance" (Car je vais voir le médecin traitant demain)... Mais voilà pour moi ce n'est pas juste une question d'ordonnance, c'est juste que si j'aurai eu le traitement quand j'étais hospitalisé je n'en serait pas là, mon diabète serait toujours nickel, je serais pas là a pleurer, je serai pas là a entendre l'infirmière du lycée qui veut que je vois un psy, je serai pas morte de fatigue...C'est con de dire ça mais elle a volé mon Hakuna Matata ! Triste2

J'ai donc pris la décision de changer de diabétologue ( Rester encore avec, ça serait du suicide ), et de reporter l'hospitalisation de la pompe ( du mois d'avril).
Même si j'aurai bien voulu faire l'hospitalisation, pour moi la pompe c'est quelques choses d'inconnu et si je l'ai toujours et qu'elle fout n'importe quoi avec je ne saurai pas rectifier derrière part la suite.

Je me sens conne de pleurer comme ça derrière mon clavier, seule... Tiens, je viens d'entendre la voix de Paul me dire "Tu n'est pas seule, on est là, repose-toi mon ange".... C'est ce que je vais faire... Il ajoute que je suis pas conne, mais courageuse... Il abuse un peu Lol1 

Bon je vais me coucher du coup, désolé pour ce message de dépressif
mais ce n'est pas pour autant que je ne reste pas positive, je sais que ça s'arrangera, c'est juste une mauvaise période à passer Bisous

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
marie-joe
Esprit Supérieur
Esprit Supérieur


Messages : 538
Date d'inscription : 24/05/2014
Age : 59

MessageSujet: Re: L'histoire de Ludivine    Mer 16 Mar - 0:43

Tu as bien fait de changer de docteur. Mais ce n'est pas normal qu'il ne t'ait pas fait une ordonnance. Et ton père n'avait pas à minimiser la chose.
Qu'est-ce que tu veux Mélanie les gens des fois ont des réactions bizarres. Et il faut bien faire avec.
J'espère que tu auras passé une bonne nuit lorsque tu liras ce message et que feras la respiration pour vider tes énergies négatives. Imagine toi ensuite que la vie est belle quand même.
Bisous
Revenir en haut Aller en bas
L'Ange du coeur
Assistant Modérateur
Assistant Modérateur


Messages : 1357
Date d'inscription : 02/11/2013
Age : 17
Localisation : Arrondissement de Valenciennes

MessageSujet: Re: L'histoire de Ludivine    Mer 16 Mar - 7:11

Oui, la vie est belle je ne vais pas dire le contraire.
J'essaie tout de même de voir le côté positif des choses... Comme dans le malaise part exemple... Cela a renforcer la solidarité entre les personnes qui était autour mais pas que, cela leur a permis d'améliorer leurs sang-froid et un peu leur empathie ( je dis un peu car peu d'entre eux m'ont réclamé de mes nouvelle).
Et pour moi le cote positif de la chose c'est d'améliorer ma foi vis-avis de Paul et de l'au-delà, ma confiance en moi et mon amour envers ma personne.

En fait, tout le monde est gagnant dans l'histoire. Maintenant ma mission, c'est d'aller de mieux en mieux et ne pas me préoccuper des autres :)

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
marie-joe
Esprit Supérieur
Esprit Supérieur


Messages : 538
Date d'inscription : 24/05/2014
Age : 59

MessageSujet: Re: L'histoire de Ludivine    Mer 16 Mar - 18:08

Voilà de bonnes résolutions ! Je te fais un bisou. Je vais "attaquer' ma journée. Donc, ménage. Lol.  A bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
L'Ange du coeur
Assistant Modérateur
Assistant Modérateur


Messages : 1357
Date d'inscription : 02/11/2013
Age : 17
Localisation : Arrondissement de Valenciennes

MessageSujet: Re: L'histoire de Ludivine    Ven 18 Mar - 18:47

Hello tout le monde j'espère que vous aller bien moi ça va... Le diabète est à nouveau parfait (Il était temps) sauf hier soir j'ai failli y passer... J'ai fait une grave hypoglycémie le résultat était tellement bas que j'étais choqué d'être encore debout (Cette fois-ci j'ai eu de la chance). Mais bon mis à part cette petite mésaventure ça va. Depuis que j'ai mon traitement pour le fer, je subis les effets secondaires...L'estomac et tout ce qui s'en suit le vit très mal et dû coup je mange peu, car j'ai peur de vomir.Pourquoi j'ai peur c'est très simple : vomis -----► Hôpital 

Ce qui me fatigue, le plus c'est ce festival car je dois rester debout tout le long de mon service. Quand je reste debout, je suis un peu comme une mamie... J'ai mal au dos, aux pieds, j'ai les nerfs qui bougent, j'ai la tête qui tourne, je tremble bref c'est la cata !
Et le plus pire c'est à la pause, on est dans une petite salle du nom de "vestiaire" mais je dirai plutôt que c'est un débarra... Il y'a que des cartons de popcorns ( Et ça pue !), il n'a pas de chauffage il fait terriblement froid (En tailleur, imaginez un peu). Pour s'assoir on n'a qu'une table... Et comme c'est le premier qui vient, qui a sa place bah la majorité doit rester debout...

Bref si j'écris, c'est pas aussi pour me plaindre mais parce que j'ai vécu une autre expérience...
Donc je me lance : On était enfin en pause et pour mon plus grands bonheur il n'avait plus de place pour s'assoir. J'étais à bout, je sentais plus mes jambes. Du coup j'ai fait la derrière chose à faire, je me suis assise par terre (Pas l'idéal avec un tailleur mais bon c'est mieux qu'être debout en plus il y'avait pleins de miettes partout ) je commençai petit à petit à m'endormir, j'ai tenté et tenté de rester éveiller et j'ai entendu la voix de Paul me dire : "Ne rexiste pas à toi même, laisse-toi aller, tu en as besoin." C'était la phrase a ne pas me dire ! Je me suis donc laisser aller et rapidement, je suis sortie de mon corps pour me retrouver dans un endroit magnifique.
C'était un endroit en attitude, pleine de verdure et de rocher, il fessait super beau, j'avais a nouveau chaud moi qui avait froid... Le soleil était magnifique, il tapé fort, il était très lumineux mais il ne m'éblouissait pas.On pouvait voir la mer au bout de l'horizon. Ça sentait les bois avec un arrière goût de plage avec un léger vent... Et Paul était là, il m'a accueilli de cette endroit les bras ouvert.Il était ému et il m'a dit "Je suis très fier de toi." je lui ai répondu "Mais pourquoi?" et là il m'a dit avec un large sourire: Tu n'as pas vu comment tu t'en sors bien dans ce que tu vie ?" je lui ai dit " Bah il y'a pas de quoi a en faire un drame." Il pleure et il me dit " Mais bien sur que si, tu te rends pas compte." je ne sais pas quoi répondre et je regarde l'horizon et il ajoute " Maintenant, profite de cette instant, tu le mérite amplement." Là j'entends des personnes m’appeler au loin, et plus on m'appelle et plus, les voix me semblent familière...C'était les élèves... Et là j'ai regarder Paul et j'ai dit "Au non ! P**** !" et là il m'a dit "Courage, mon ange, courage !" il me dit au revoir de la main pendant que je m'éloigne et là: Réveille !
J'étais dégoûté, j'étais si bien ! Ils me disaient "Ça va ?" et moi un peu là tête dans la lune, je lui dit timidement "Oui, ça va "et là on me répond" Nous refais pas un malaise HEIN ! "(avec leurs accent de ch'tis )"Ne ren'dors pas car on a peur que tu nous fassent un malaise."

Étrangement, j'étais moins fatigué, je n'avais plus mal aux jambes et aux hanches et je sentais cette énergie d'amour qui m'entourer... J'essaie donc de capter Paul.... Mais pas moyens.

Voilà, c'était l’expérience du jour Sourir

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
marie-joe
Esprit Supérieur
Esprit Supérieur


Messages : 538
Date d'inscription : 24/05/2014
Age : 59

MessageSujet: Re: L'histoire de Ludivine    Ven 18 Mar - 18:54

Mélanie on peut dire que tu ne risques pas de t'ennuyer dans ta vie !  Tant mieux si ton diabète se stabilise, car c'est un problème ça.  Je vois que tu as l'attention de tout le monde.  Sourir
Revenir en haut Aller en bas
L'Ange du coeur
Assistant Modérateur
Assistant Modérateur


Messages : 1357
Date d'inscription : 02/11/2013
Age : 17
Localisation : Arrondissement de Valenciennes

MessageSujet: Re: L'histoire de Ludivine    Ven 18 Mar - 19:48

marie-joe a écrit:
Je vois que tu as l'attention de tout le monde.  Sourir

Ça va jusqu’à un certains point, part exemple les élèves savent très bien que je suis pas bien, que j'ai fait un malaise la semaine passé mais ce n'est pas pour autant qui m'ont donné une place convenable pour m'assoir... Et puis même ils m'ont demandés si j'allais bien et 5min a peine après ils m'ont laissés seule... J'adore la solidarité de la jeunesse  Lol1

Qu'en aux profs... Ils ne me laissent même pas mon samedi... Mais bon ça fait partie de la vie. Samedi soir, si mon corps tiens encore le coup et que je ne fais pas de malaise, que je fais mon service correctement, je serai hyper fière de moi... Car ça n'a l'air de rien, mais qu'est-ce que c'est dur quand le corps ne suit pas le mental !

Si je tiens le coup, pour moi je pourrais affronter toutes les épreuves du monde ! J'aurai mon BEP, mon BAC, je pourrai affronter n'importe quel épreuve qu'en je me souviendrai de ce que je vie en ce moment cela sera un peu comme une fierté d'avoir combattu, mon corps, la vie, le destin que je me suis infligé.
Et ça, c'est hyper beau bordel Triste2

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
marie-joe
Esprit Supérieur
Esprit Supérieur


Messages : 538
Date d'inscription : 24/05/2014
Age : 59

MessageSujet: Re: L'histoire de Ludivine    Ven 18 Mar - 21:15

Exactement Mélanie. Donc tu dois passer cette épreuve avec succès. Ton mental t'y aidera parce que tu as décidé de réussir.
Revenir en haut Aller en bas
L'Ange du coeur
Assistant Modérateur
Assistant Modérateur


Messages : 1357
Date d'inscription : 02/11/2013
Age : 17
Localisation : Arrondissement de Valenciennes

MessageSujet: Re: L'histoire de Ludivine    Sam 19 Mar - 8:18

Je voudrai tellement te croire... Car quand je vois l'état de mon corps... Il ne suit pas du tout. J'ai mal vraiment partout même quand j'écris j'ai mal aux doigts Mdr1
Ca me préoccupe de plus en plus... Plus les jours passent et plus mon corps a du mal a s'habituer a ce que je voudrai faire.
J'ai peur que mon état soit plus pire de ce que je crois....

Bon je vais arrêter de me plaindre, quand il faut y'aller, il faut y'aller... Quitte à m'évanouir au festival, au moins j'aurai fait tout mes services. J'aurai était jusqu'au bout de mes forces, au moins moi je me désiste pas pour un petit rhume OK

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
L'Ange du coeur
Assistant Modérateur
Assistant Modérateur


Messages : 1357
Date d'inscription : 02/11/2013
Age : 17
Localisation : Arrondissement de Valenciennes

MessageSujet: Re: L'histoire de Ludivine    Sam 19 Mar - 21:19

Mais quel journée mes jeunes gens !

J'ai l'une de mes prof d'accueil qui a débarquer comme ça, à l’improviste lors du festival.
Ce qui faut savoir avec, c'est que c'est la seule personne à laquelle j'ai souhaité mes vœux de 2016 part mail ( Je sais même pas encore pourquoi j'ai fait ça, c'était sans doutes instinctif  Lol1). De plus dans son Facebook j'ai vu il y'a longtemps lors d'un ennuie terrible qu'il y'avait quelqu'un dans sa famille qui est assez "spirituelle" avec des images sur les chakras, des liens qui parle de ça etc...

Quand elle est venue, elle a demandé a chaque élève si ça va... Jusqu’à finir à moi... Je lui ai répondu "Ça peut aller". Il faut savoir que quand je dis "Ça peut aller" en réalité, ça veut dire que je suis à bout de ma vie, j'étais toujours à l'état que j'étais la veille au matin.

Arrivé à un certains point, elle m'a avoué qu'elle se préoccupé de moi, qu'elle s'est que le diabète c'est pas si simple a gérer et on a finit part échanger nos vies... Ça m'a fait si drôle car l'échange qu'on avait était comment dire ça... On dirait qu'on se connais depuis très longtemps.. Dû moins c'est l'impression que ça m'a fait. Et soudainement, on est arrivé a un point, sur ce que j'aimais, je lui est dit que j'aime bien écrire, que je ne fessais que ça, sur le site du lycée, sur les sites en tout genre... Et là elle me dit qu'elle a entendu d'un site ce matin, qui regroupe des personnes qui veulent éditer leurs livres et quel me donnerai l'adresse dès notre prochain cours. Si ça, ce n'est pas un signe du destin !
Ce smiley définit l'expression que j'avais au fond de moi : affraid 

Vers la fin du festival (C'était moins drôle) je me suis réfugié au toilettes pour...pleurer. Je me disais que j'en pouvais plus, que j'arriverai jamais... Et là comme part *l'hasard le plus total de l'univers* j'ai senti une chaleur chaude et douce me toucher les cheveux, c'était Paul. Il me chuchoter " C'est bientôt fini, c'est bientôt fini." je lui disait que non, ce n'était pas finit, que mon corps hurle de douleurs et que je suis qu'une nulle de pleurer comme une conne ( Vive le français lol). Il m'avait répondu quelques choses du genre que c'était normal, car je suis fatigué..." Et j'arrêtai pas, je pouvais pas contenir mon chagrin, je pensais que les toilettes aller devenir une piscine public Mdr1

30 min après c'était la libération, j'avais fini ! Tout le chemin pour aller vers le tramway accompagnée d'une camarade de classe, je me sentais de plus en plus légère. Tout le poids que j'avais sur mes épaules, c'était soudainement évaporé... J'étais submergé part un bonheur intense, tellement intense que j'avais les larmes aux yeux. Arrivé devant le tram, j'ai senti qu'on me tenait l'épaule droite, c'était tellement présent que je pensais sur le coup que c'était quelqu'un qui me la tenais, je me retourne, personne.
J'entends Paul me dire "Je suis très fier de toi, mon ange..." et là, c'était trop, j'ai commencé a pleurer comme une madeleine. Ma camarade me regarde et me dit, "ça va Mélanie ? Tu es sûre que ça va ?" je lui répond "Laisse tomber" je sèche mes larmes en souriant et je lui ai dit "Je suis heureuse, je pensais pas que j'allais arrivé " et elle me répond, " De toutes façon on aurait été là pour te soutenir" je lui avoue que j'ai eu très peur tout le long de la semaine et que c'était vraiment très dur avec tout ce que j'ai vécu en ce moment, que je suis désolée de craquer comme ça que c'est pas mon genre. Et là elle me répond que c'est la fatigue, et que c'est normal après ce que j'ai eu.
Après on a plus parler, jusqu’à ce que la route nous sépare ( C'est émouvant, la reprise de la phrase de mariage lol! ).

J'avais la pêche après, tellement la forme que j'ai fait la moitié de la route jusqu’à chez moi à pieds, j'ai dansé et chanté comme une folle tout le long de la route. Et quand je suis rentrée chez moi j'ai aidé mes parents a ranger les courses, j'ai joué avec mon petit frère... Bref une page s'est vraiment tourner aujourd'hui.

Avoir autant la forme après l'état que j'avais ce matin, c'est le jour et la nuit, c'est du... MIRACLE Suspect  j'y revient toujours pas MAIS je cherche pas à comprendre, je savoure, je savoure...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
marie-joe
Esprit Supérieur
Esprit Supérieur


Messages : 538
Date d'inscription : 24/05/2014
Age : 59

MessageSujet: Re: L'histoire de Ludivine    Dim 20 Mar - 4:34

Mélanie d'où viennent toutes tes douleurs ? Tu t'en es inquiétée de leurs origines  ? Tu es très jeune et ces douleurs que tu ressens ce n'est pas normal.
Revenir en haut Aller en bas
L'Ange du coeur
Assistant Modérateur
Assistant Modérateur


Messages : 1357
Date d'inscription : 02/11/2013
Age : 17
Localisation : Arrondissement de Valenciennes

MessageSujet: Re: L'histoire de Ludivine    Dim 20 Mar - 7:51

Bien sur que je m'en inquiète... Après je sais que tout ce qui est douleur abdominale(+la distension sinon c'est pas drôle) menant jusqu'au malaise parfois, estomac, gorge, Degueu  et j'en passe encore et des meilleurs (car la liste est longue) font partis des effets indésirable de mon traitement à base de fer... C'est le Tardyferon ou l'art de ce sentir vieille à 17 ans.

Je vais faire avec jusqu’à la semaine prochaine, autrement si le corps supporte de moins en moins je reverrai mon médecin. Ou mieux, comme la dit m'a prof, je prends des compléments alimentaires au moins avec ça adieu les effets secondaires Sourir

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
marie-joe
Esprit Supérieur
Esprit Supérieur


Messages : 538
Date d'inscription : 24/05/2014
Age : 59

MessageSujet: Re: L'histoire de Ludivine    Dim 20 Mar - 18:13

Mais Mélanie si ta prof t'a conseillé de prendre des compléments alimentaires pour supprimer tous les effets secondaires de ton traitement il faut aller tout de suite chez ton médecin, lui en parler et les prendre. Tu ne peux rester ainsi à souffrir inutilement et te sentir vieille à 17 ans .  Tu auras le temps à ce moment -là de souffrir.
Revenir en haut Aller en bas
L'Ange du coeur
Assistant Modérateur
Assistant Modérateur


Messages : 1357
Date d'inscription : 02/11/2013
Age : 17
Localisation : Arrondissement de Valenciennes

MessageSujet: Re: L'histoire de Ludivine    Dim 20 Mar - 18:21

Le problème c'est que le médecin n'est pas disponible pour le moment ( A croire qu'elle prends ses congés quand elle le veut ) et puis je n'ai pas beaucoup d'instant libre dans mon agenda... Je n'ai que le samedi et encore...

De plus, il me semble que le corps commence à s'habituer au traitement, ça devient de plus en plus supportable. Je pense que ça devrait aller.
Et si, il y'a encore quelques choses d'autres derrière tout ça, je devrai le savoir étant donner que je dois refaire (encore) une prise de sang dans 15jours pour mon hospitalisation...

Avec tout ça, je me remets encore en question vis-à-vis de ma médiumnité et si tout ça était la création de mon imagination ?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
marie-joe
Esprit Supérieur
Esprit Supérieur


Messages : 538
Date d'inscription : 24/05/2014
Age : 59

MessageSujet: Re: L'histoire de Ludivine    Dim 20 Mar - 19:29

Il faut que tu laisses faire le temps. Vis l'instant présent. Et les réponses tu les auras plus tard. Je trouve que tu te débats bien dans tout cela. Dans le fond tu es forte.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'histoire de Ludivine    Aujourd'hui à 21:40

Revenir en haut Aller en bas
 
L'histoire de Ludivine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Querelles en sociologie : Edouard Louis annule sa participation aux Rendez-vous de l'histoire (Blois) à cause de Marcel Gauchet.
» Histoire : la Préhistoire (semaine 1)
» CRPE 2010 : programme d'histoire-géo
» Des soucis en HISTOIRE-GEO-INSTRUCTION CIVIQUE ET MORALE ??? c'est ici !
» mémo sujets histoire geo

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
L'au-delà, les esprits et nous :: Vos témoignages sur le paranormal-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: