Manifestations, hantises, poltergheist, possessions, médiumnité et contact avec l'au-delà. Nous sommes un groupe d’amis, réunis par le désir de partager et d’aider, en toute amitié . Tout échange est entièrement gratuit, tout se fait dans le respect
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexionfacebook
PROBLÈMES D'ENREGISTREMENT ACTUELLEMENT AVEC GOOGLE CHROME: ENREGISTREZ VOUS AVEC UN AUTRE MOTEUR DE RECHERCHE. FAITES VOTRE PRÉSENTATION ET PUIS SEULEMENT REVENEZ AVEC GOOGLE CHROME. MERCI DE VOTRE COMPRÉHENSION.

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Partagez | 
 

 Questionnement sur nos croyances.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mauvais Karma
Modérateur
Modérateur


Messages : 2748
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 55
Localisation : Québec

MessageSujet: Questionnement sur nos croyances.   Jeu 29 Sep - 4:33




Je discutais avec ma soeur ce matin, et on se demandait si nos croyances actuelles étaient différentes si nous ne croyons pas en la vie après la mort, si nous ne croyons pas en la réincarnation , si nous ne croyons pas en l'au delà, que serait notre vie?

A la mort d'un être cher, on se dit que tout est terminé, que c'est le néant, que c'est la fin, que son corps pourrit en terre et que c'est la fin de son passage sur la terre, on se dit que plus jamais on ne le reverra. On se dirait que l'on a beau faire des erreurs durant toute notre vie, que c'est pas grave, que tout ça est derrière nous, qu'il n'y a pas de conséquences a nos échecs, on se dirait qu'a notre mort, tout cela serait fini.

Imaginez votre vie, en étant un septique, imaginez votre vie si pour vous, a votre mort, tout est terminé, imaginez votre vie en étant certain que la réincarnation n'existe pas...
Revenir en haut Aller en bas
ORBE
Admin
Admin


Messages : 1368
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 35
Localisation : Province de Namur

MessageSujet: Re: Questionnement sur nos croyances.   Lun 17 Oct - 9:56

Imaginer???
Je ne saurai le faire? Aussi curieux que cela puisse paraître! Depuis que je suis toute petite et depuis le plus loin que je me souvienne. J'ai toujours cru aux esprits. (et pourtant ce n'était pas le genre de mes parents de nous faire regarder des films qui traitaient de ce sujet ou même des films d'horreur)!

La réincarnation? Oui je connaissais mais avais peu d'explication sur ce sujet.
Mais j'imagine bien ma maman, qui elle croit qu'après la mort c'est le néant! OUI le Néant!!!
J'ai déjà essayé de lui expliquer mais reste encore fort septique. Et puis il faut bien avouer que les tonnes d'infos que je lui faisais parvenir, entre réincarnation, dette karmique, Karma, et toutes les définitions que l'Au-delà apporte, c'est plutôt du chinois pour une personne qui est fort terre à terre.
Tiens cela me fait penser que j'avais débuté une enquête il y a quelque mois avec des questions et les avais soumis à plusieurs personnes. Je vais donc vous les faire partager et vous verrez que c'est plutôt effrayant ce que vous allez lire et même triste.
ORBE

_________________

Revenir en haut Aller en bas
http://au-dela-et-nous.monempire.net
Taz
Esprit Supérieur
Esprit Supérieur


Messages : 826
Date d'inscription : 29/09/2011
Age : 52
Localisation : Charleroi / Belgique

MessageSujet: Re: Questionnement sur nos croyances.   Lun 17 Oct - 12:53

Si on ne croyait pas en tout cela ?

Ce serrait terrible... on ne serait pas plus qu'un objet jettable aprés usage !

On vit sa vie, on commét des actions (bonnes ou mauvaises) et puis pfffttt... plus rien ?

Quel gâchis ! Je ne peux pas y croire... tant de choses apprises, tant de chemin parcourru pour n'aboutir en fin de compte à rien ?

Ce serait totallement illogique.

Et si tel était le cas, toutes ces manifestations d'entités, en qui nous reconnaissons quelque fois un de nos défunts... ce serait purement immaginaire alors ?

Non, j'arrive pas a adhérer à cette idée...

Amicalement, Taz.
Revenir en haut Aller en bas
http://vdi-avon.be
Starline
Admin
Admin


Messages : 3259
Date d'inscription : 28/09/2011
Age : 49
Localisation : Belgique province de Namur

MessageSujet: Re: Questionnement sur nos croyances.   Lun 17 Oct - 20:29

c'était ma vie il y a encore de cela quelques mois. c'est tout un chamboulement mais je précise, il est positif.
c'est sur que maintenant j'ai une approche tout à fait différente de la mort.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/marc.goossens1
la belle des champs
Modérateur
Modérateur


Messages : 1455
Date d'inscription : 05/10/2011
Age : 37
Localisation : douaisis

MessageSujet: Re: Questionnement sur nos croyances.   Mar 18 Oct - 8:23

j'avais un frère comme ça. il ne croyait en rien à part le big bang comme il disait. il disait être athée.
quand on avait des discussions sur le sujet, il ne croyait pas en une vie après. c'était terminé, pour l'âme n'existait pas, ce n'était que pur imagination.
pour lui, le corps à la mort se décompose, il ne reste plus rien, et voilà, c'est terminé, il n'y a plus d'existence, il n'y a qu'un grand rien.
son gros problème, c'est que du fait de son athéisme, il avait une trouille bleue de la mort (très matérialiste), ne plus exister lui faisait peur.
toutes les personnes qui sont dans son cas, je les plainds de tout mon coeur, il doit-être très dur de vivre tout en se disant qu'après, il n'y a absolument rien.

Revenir en haut Aller en bas
emy
Esprit Sage
Esprit Sage


Messages : 459
Date d'inscription : 12/10/2011

MessageSujet: Re: Questionnement sur nos croyances.   Mar 18 Oct - 10:51

si tout cela n'existait pas la vie serait trisxte et sans aucun but, nous souffrerions inutilement pour mourir seuls...
je n'aime pas cette idée

j'ai envie de vous raconter comment j'en suis venue a mes croyances actuelles

mes parents sont de confession catholique mais clairement non pratiquant, on fete noel plus par tradition que par croyance
j'allais a l'eglise pour les mariges et enterrement, batemes etc mais dieu que je m'ennuyait
je trouvait ca si triste, meme si j'aime le calme et la paix qui y regne quand une eglise est vide
aller a l'eglise etait pour moi synonyme de torture lol
mes voisins a l'epoque allaient tous les dimanche a l'eglise, une eglise reformée ou je ne me souviens plus bien, bref j'avais une petite dizaine d'année et souvent c'etait ma voisine qui me gardait quand mes parents travaillaient
un jour pour je ne sais qu'elle raison, elle a du me garder un dimanche et je les ai donc accompagné a l'eglise
c'etait une eglise joyeuse ou les gens chantaient non pas du gospel mais des chants joyeux, j'aimait cela; a la moitié de l'office, une nonne venait nous cherchait pour un petit cours de catéchisme
elle etait passionante, nous racontait la bible etc
du coup j'ai voulu aller au caté pres de chez moi ... quelle deception, quel ennui, quelle facon de faire peur aux gens au lieu de louer les bienfaits du "ciel"
j'ai decidé de ne pas faire ma comunnion, d'abandoné le caté catholique mais de continuer a aller a l'eglise de mes voisons
ma mere me chariait, m'appelant sa grenouille de bénitier, jhe m'en fouttais, j'aimais ces moments

puis j'ai grandit, je n'y allait plus pour un tas de raison (notamenty un emploi du temps surchargé) j'ai un peu oublié la religion
je suis devenue une ado rebelle, presque anarchiste, ni dieu ni maitre
je me dséclarait athé
avec le recul je ne comprends meme pas, surement un betise d'ado qui s'oppose a tout un monde :)

puis un jour j'ai decouvert un auteur que j'adore encore, bernard werber
son livre sur les fourmis m'avais passionné, et j'ai enchainé tous ces bouquins a une vitesse effroyable
il m'ouvrait les yeux, me poussait a adopter d'autres points de vue, m'ouvrait l'esprit
un jour je vais en librairie a la recherche d'un nouveau livre et je trouve "les tanathonautes"
je lis la 4e de couverture "un livre qui va chéanger votre vie"
j'adore lire, j'adore ct auteur mais la phrase m'a fait sourire... faut pas abuser me suis je dis

pour ceux qui ne connaissent pas cet auteur, il ponctue son r'ecits de petits interludes ludiques et educatifs
comme ce livre tournait autour de l'au dela, les interludes concernait des extraits de croyances de peuples aussi variés qu'eloignés sur la terre

je decouvre avec stuupéfaction que tous les recits se recoupent, que les metaphores cachent a peine cette ressemblance

c'etait parti ..; j'etais passionné

j'ai acheté des livres comme le livre des morts tibetains, ou e"gyptiens, j'ai lu le coran, j'ai lu des textes sumériens, j'ai lu des livres comparant les religion
et tout cela m'ammenait a dire que l'origine reste la memme et que l'homme l'a perverti

depuis je suis passionnée par les religion, je me declare maintenant agnostique, je ne prie pas vraiment un dieu unique mais je crois en qqchose que l'homme, me semble t il, est totalement incapable de definir, cela depassant largement notre compréhension

mon homme pense que quand on est mort, on est mort... il a trop vu de morts justement et pour lui c'est la fin de tout
j'ai essayé de parler de cela avec lui, de lui faire entrevoir les hoses autrement mais tout cela lui rappel trop de mauvais souvenirs et il se bloque totalement, je trouve ca tellement triste

je suis 'egalement entouré de scientifiques purs qui bien entendus ne crois pas en la persistance de l'ame, encore moins en la reincarnation
j'avoue les comprendre car l'education scientifique fait que...
mais encore une fois je suis triste pour eux

croire est une chose magnifique qui me donne un but
rattrapper mes erreures passées dans cette vie ou dans un autre, garder un ligne de conduite, etre une bonne personne, attendre sereinement l'heure de mon prochain passage
et tenter de ne pas etre impatiente de voir et de comprendre enfin... avant d'oublier à nouveau :)
Revenir en haut Aller en bas
Mauvais Karma
Modérateur
Modérateur


Messages : 2748
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 55
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: Questionnement sur nos croyances.   Mar 18 Oct - 15:53




Pour ma part, aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours cru a la vie après la mort, en la réincarnation , a l'au delà et ses manifestations , tout cela faisait parti de la vie, tout simplement, j'avais pas a me questionner quant a savoir si il y a quelque chose après la mort, pour moi la réponse a toujours été oui, sans aucune hésitation, comment je savais? Je sais pas, mais je savais.

Pour moi ces croyances étaient si naturelles que je croyais que tout les gens pensaient comme moi, car c'était une évidence. Vers l'adolescence, a plusieurs reprises, j'ai été confrontée a des gens qui disaient tout le contraire de ce que je croyais, donc c'est a ce moment que j'ai compris que NON, tous ne croyaient pas a la même chose que moi, donc, rien n'est acquit??

Avec les années, mes croyances n'ont pas changées bien au contraire, elle s'amplifiaient, donc pas de place pour le doute. Puis vers la fin des années 1990 , je jouais a un MMORPG et nous nous retrouvions sur un forum de jeux en ligne, et la, pour la toute première fois, j'ai connu, rencontrée de VRAIS septique et sur ce genre de forum, les attaques perso, les insultes , tout était permis ( Que-ce que je me suis amusée ;) ) Donc, sur ce forum, nous avons eu LE débat, l'un des plus longs débat sur la question de la vie après la mort. Un type nous dit: Vos croyances d'une continuité après la mort, que votre esprit survit au delà de la mort n'est qu'une pure invention de la part de gens qui ont peur de mourir, vous avez tellement peur de mourir, que tout soit terminé que vous vous imaginez n'importe quoi pour apaiser vos peurs...Alors j'explique que si nous avons peur de la mort, il serait plus sage pour nous de croire que tout se termine après notre dernier souffle, qu'enfin le repos bien mérité est arrivé, plus de souffrance, plus de problèmes, donc, le calme plat, tout est noir, il n'y a plus rien. J'ajoute que bien au contraire, de croire a la survit de l'âme après la mort c'est d'être certain que le mal qu'on a fait nous poursuit dans l'au delà, que nos erreurs nous suivent, que nos peines nous suivent, que la réincarnation fait peur sachant que NON, tu n'as pas le repos bien mérité, mais que tu dois revivre sans cesse des vies avec des épreuves, des peines, des misères des conflits, alors, que-ce qui est le plus rassurant?? Mourir paisiblement, sachant que tout est terminer ou de savoir que tu vas devoir recommencer et recommencer avec des souffrances, des peines, que tu vas d'une vie a l'autre assumer tes erreurs, régler des conflits?? Alors, lequel de toi et moi a le plus peur de mourir?? Quelle est l'option la plus terrifiante??? S'éteindre paisiblement pour l'éternité ou revenir et savoir que tu vas en chier pour plusieurs vies???

Lors de se débat qui a duré des jours, plus de 1000 messages, plusieurs septiques disaient: Arrêtez, vous m'foutez la trouille, arrêter, j'vais pas dormir de la nuit...Ah bon!!! Tu as peur de quoi??? Tu ne dois pas avoir peur puisque de l'autre côté il n'y a rien d'après tes dires....tu ne craints rien du tout.


Donc pour la majorité des septiques, les gens croyant a la survit de l'âme après la mort, croyant en la réincarnation ce sont des gens qui ont peur de quitter ce dont ils sont attacher, de n'être plus rien, peur de ne plus exister.
Revenir en haut Aller en bas
emy
Esprit Sage
Esprit Sage


Messages : 459
Date d'inscription : 12/10/2011

MessageSujet: Re: Questionnement sur nos croyances.   Mar 18 Oct - 15:57

j'avoue que y a de ca..
indirectement du moins

je trouve flippant autant de souffrance en ce monde pour rien...
Revenir en haut Aller en bas
Mauvais Karma
Modérateur
Modérateur


Messages : 2748
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 55
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: Questionnement sur nos croyances.   Mar 18 Oct - 16:10




Oh non ma belle, ce n'est pas pour rien, chaque souffrance a sa propre justification, si on part du principe que nous souffrons pour rien, jamais on ne pourra être heureux, jamais on pourra apprécier ce que l'on a. A penser a tord qu'on souffre pour rien, que nos malheurs sont injuste , que la vie s'acharne sur nous, c'est une non acceptation de nos erreurs passé. Même si je n'ai aucun souvenir de mes vies antérieurs, je sais d'ambler que ce que je vis actuellement est en lien étroit avec ma précédente incarnation, donc assumer sans rejeter .
Revenir en haut Aller en bas
emy
Esprit Sage
Esprit Sage


Messages : 459
Date d'inscription : 12/10/2011

MessageSujet: Re: Questionnement sur nos croyances.   Mar 18 Oct - 16:23

arf j'ai du mal m'exprimer....

pour moi qui crois en la reincarnation, cela donne un sens a nos souffrances

si on est sur terre pour une seule et unique vie, sans but a long terme, alors ces souffrances sont inutiles
certes elles peuvent servir a evoluer mais toujours sur du court terme
et pire cela donne raison a tous les s*lauds qui profite des autres, qui imposent des souffrances dans un but egoiste de se faire de l'argent ou d'optenir une certaine reconnaissance non meritée

Revenir en haut Aller en bas
Mauvais Karma
Modérateur
Modérateur


Messages : 2748
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 55
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: Questionnement sur nos croyances.   Mar 18 Oct - 16:29




Ouaip, tu as raison Emy, avoir une seule vie, une vie remplie d'erreurs, de bien, de mal, j'en vois pas trop l'intérêt...c'est comme aller a l'école toute une vie, apprendre, avoir des acquits, des échecs mais a la fin, pas de diplômes, pas de travail, pas de $$
Revenir en haut Aller en bas
ORBE
Admin
Admin


Messages : 1368
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 35
Localisation : Province de Namur

MessageSujet: Re: Questionnement sur nos croyances.   Mer 19 Oct - 8:15

En vous lisant j'ai des frissons!!! Bien sur que tout ce que vous dites je le connais! Je connais les conséquences et la vie que nous devons mener pour atteindre une plus grande évolution spirituelle qui nous fera monter vers la lumière. Mais j'ai des frissons pour une personne! Ma Maman!! Oui comme je l'ai dit plus haut, elle crois que son corps pourrira et qu'après il n'y a plus rien!!! Bien triste de penser ça mais que voulez vous! Faire changer des années de croyance sur la mort n'est pas facile du tout.

Je suis si triste de la voir, lors de nos discussions sur le sujet (oui car je parle de cela avec ma maman depuis qu'elle me voit bien dans mes baskets) Voir sa peur dans ses yeux et limite au bord des larmes quand elle me dit qu'elle à peur de mourrir.
Elle m'a raconté qu'un jour sa maman lui avait dit quand elle était encore petite que lorsqu'elle mourrait (sa mère) elle irait lui chatouiller les pieds! (c'est une phrase que l'on dit souvent chez nous, pourquoi? j'en sais rien) Et depuis cette époque elle en a peur (de la mort) Elle me racontait aussi que certains soir elle pleurait de peur au fond de son lit, que sa maman venait et qu'elle l'engueulait. Elle ne c'est jamais assise près de sa fille pour apaiser ses peurs! Donc ma maman à nourrir cette peur toutes ses années et elle en est venu à conclure (vu que sa maman ne la jamais apaisé) que la mort était la fin de tout.


Maintenant avec le recul je me pose quand même une question? Si elle croit franchement qu'il n'y a rien après notre dernier souffle. Pourquoi elle trouillait à se point quand sa maman lui à dit en rigolant qu'elle viendrait lui chatouiller les pieds?

Si cela se trouve en étant petite elle y croyait? Et lorsque sa maman n'a rien fait pour la rassurer sur les questionnements qu'elle se faisait de la mort, elle est devenue non croyante à la survivance de l'esprit?

Franchement j'en sais strictement rien. Je devrait lui poser la question quand je la reverrais scratch

_________________

Revenir en haut Aller en bas
http://au-dela-et-nous.monempire.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Questionnement sur nos croyances.   Aujourd'hui à 3:59

Revenir en haut Aller en bas
 
Questionnement sur nos croyances.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» recherche de textes avec questionnement 6ème
» Questionnement du patient
» Questionnement sur le Coran
» Questionnement éthique ??? help ... ^^
» doutes et questionnement

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
L'au-delà, les esprits et nous :: Discussions Libres entre Membres :: Vos questions sur le paranormal-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: