Manifestations, hantises, poltergheist, possessions, médiumnité et contact avec l'au-delà. Nous sommes un groupe d’amis, réunis par le désir de partager et d’aider, en toute amitié . Tout échange est entièrement gratuit, tout se fait dans le respect
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexionfacebook
PROBLÈMES D'ENREGISTREMENT ACTUELLEMENT AVEC GOOGLE CHROME: ENREGISTREZ VOUS AVEC UN AUTRE MOTEUR DE RECHERCHE. FAITES VOTRE PRÉSENTATION ET PUIS SEULEMENT REVENEZ AVEC GOOGLE CHROME. MERCI DE VOTRE COMPRÉHENSION.

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Partagez | 
 

 Le suicide d'un schyzophrène.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mauvais Karma
Modérateur
Modérateur


Messages : 2748
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 55
Localisation : Québec

MessageSujet: Le suicide d'un schyzophrène.    Lun 29 Avr - 17:21

Samedi matin, c'était les funérailles de notre neveu a La Morte et moi, oui, nous savions que notre neveu était atteint de schyzophrénie , mais nous n'en savions pas plus. La Morte a discutée avec le frère du suicidé et elle a appris bien des choses, a savoir que notre neveu entendait des voix très puissante, l'incitant au mal, a dire des méchancetés, a être agressif, a se suicider.

Mon questionnement est celui-ci:

Sachant qu'un suicide a de lourdes répercussions dans l'au delà, sachant que le suicidé à mis un terme a son incarnation et que celui-ci doit composer avec les conséquences, on se demande si le schysophrène qui entend des voix , si ces voix ne seraient pas celles d'une entité négative. Car tout schyzo qui a des hallucinations auditives, celles-ci sont négatives, on entend jamais un schyzo dire que les voix dans sa tête sont bonnes, qu'elles disent de belles choses, mais que des mauvaises, des suggestions de suicide, des suggestions de faire ou dire le mal, donc, le schyzo serait-t-il manipuler par une entité du bas astral qui l'incite au mal, a avoir des pensées suicidaires, a dire des méchancetés?? Si c'est le cas, le suicidé serait-il responsable a 100% de son geste?? Mon neveu , le frère du suicidé a dit que son frère en avait assez de ces voix qui lui disaient de faire le mal et qu'il a mis un terme a son incarnation dans le but de faire taire ces voix, donc, il voulait éliminer le mal qui le contrôlait, a savoir...aura-t-il les mêmes répercussions qu'un autre suicidé qui lui agit en pensant qu'a lui??

Si l'incarné qui subit les pressions d'une mauvaise entité au quotidien, si l'incarné en a marre de se faire contrôler par un esprit sombre qui le guide vers le mal décide qu'il veut mettre un terme au contrôle de cette mauvaise entité, son suicide ne serait-il pas un geste de: Je vais freiner le mal et le tuer afin qu'il ne contrôle plus??

Car en discutant avec le frère du suicidé, La Morte a compris que ce n'est pas ses états d'âmes qui ont poussé Yan a mourir, mais qu'il voulait faire taire ces voix qui le contrôlait depuis 15 ans, ces voix qui l'incitait au mal, a insulter ses parents, a être très agressif, et Yan passait son temps a prévenir ses parents lorsque la voix arrivait afin qu'ils sachent que ça ne venait pas de lui, et qu'il ne pouvait pas le contrôler...

Bizarrement, dans le home ou je bossais, j'avais plusieurs schizo, dont une qui me parlait de ses voix, et un jour je lui ai dit: Quand la voix arrive, envoie la chier, dit lui de te foutre la paix et de te laisser tranquille que tu ne l'écouteras plus. Un jour, elle vient me voir avec le sourire et me dit: Eh!! Tu avais raison, quand je lui dit de partir et de me laisser tranquille, elle s'en va. Alors que les hommes de sciences ont mis un nom sur cette maladie, ils ne savent pas en réalité d'où proviennent ces voix, ils ne peuvent pas dire si elle provient d'un tiers, il ne peuvent pas affirmer quoi que ce soit, alors pourquoi dans TOUT les cas, ce sont de mauvaises voix?? Pourquoi dans tout les cas, ces voix incitent au mal?? Il n'y a pas de schyso qui entend de bonnes voix...Idem pour les paralysies du sommeil, pourquoi dans tout les cas, ce sont des mauvaises expériences, pourquoi dans tout les cas, les gens ressentent une peur énorme, pourquoi dans tout les cas les gens voient une entité noire, pourquoi dans tout les cas ce sont des expériences traumatisantes et jamais de belles expériences?? La science n'a pas réponse a tout, elle met un nom sur une maladie, invente des médocs qui....dans certains cas ne font aucun effet, mais au final le schyso entendra tjrs ces voix??
Revenir en haut Aller en bas
WhiteMoon
Esprit Savant
Esprit Savant


Messages : 167
Date d'inscription : 20/11/2011
Localisation : Montreal

MessageSujet: Re: Le suicide d'un schyzophrène.    Mar 30 Avr - 2:30

Ca porte à réflechir.....et dans ce cas, est-ce que de faire une prière de protection pour la personne schyzo, cela l'aide-t-il dans la mesure où elle n'est pas capable de la faire elle-même? Cela ferait-il partir les voix qu'elle entend??
Revenir en haut Aller en bas
Mauvais Karma
Modérateur
Modérateur


Messages : 2748
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 55
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: Le suicide d'un schyzophrène.    Mar 30 Avr - 3:12

Non, je ne pense pas, car la nuit, en astral, elle a le pouvoir d'agir, son libre-arbitre car son esprit est dépourvu de son corps de chair malade, mais en astral l'esprit ne l'est pas.
Revenir en haut Aller en bas
Starline
Admin
Admin


Messages : 3259
Date d'inscription : 28/09/2011
Age : 49
Localisation : Belgique province de Namur

MessageSujet: Re: Le suicide d'un schyzophrène.    Mar 30 Avr - 19:56

mon avis est fort partagé par rapport au répercution que ton neveu pourrais avoir dans l'au-delà.
d'une part, cette maladie faisait partie de son plan de vie, c'est une épeuve qu'il s'est infligé lui même. il n'a pas su la surmonter, donc il a échoué et devra en payer les conséquence.
d'autre part, cette épreuve a quand même duré 15 ans. oui, 15 ans à tenir le coup, là, je pense que cette incarnation ne lui a pas été complètement défavorable.
en tous cas, il devrait moins payer qu'une autre entité qui s'est suicidé pour une raison moins grave. c'est ce que je pense mais ça n'engage que moi. je dirais plutôt que c'est ma logique qui me fais dire cela.

_________________
[/url]

pour atteindre l'humilité, il faut savoir pardonner[scroll]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/marc.goossens1
la belle des champs
Modérateur
Modérateur


Messages : 1455
Date d'inscription : 05/10/2011
Age : 37
Localisation : douaisis

MessageSujet: Re: Le suicide d'un schyzophrène.    Jeu 2 Mai - 16:12

ça me fait penser à une hantise sans possession corporelle.

au moyen-âge, les gens présentant cela étaient jugé pour sorcellerie voir vu comme des possédés. ils étaient souvent alors condamné à mort (pendaison, bucher...)
de nos jours, ces personnes sont toutes cataloguées comme étant mentalement atteinte de schyzophrénie ou toute autre pathologie associée. ils sont alors médicamentés.
mais dans touted ces personnes, il y en a peut-être qui sont victime de hantise.
si il y a une hantise, le suicidé n'est peut-être pas totalement responsable de son acte.
si il y a schyzophrénie, c'est certainement une épreuve qu'il a mis sur son chemin. donc, avec le suicide, il a râté son épreuve. il y aura donc pour lui des conséquences soit dans son ératicité, soit dans une proochaine vie.
dans le cas de ton neveu, au vu que ce n'est pas la première fois qu'il veut mettre fin à ses jours, je pense que c'était murement réfléchi. il savait ce qu'il faisait. il savait peut-être qu'il ne pourrai plus combattre ses voix qui lui dictaient de faire mal à autrui. maintenant, à savoir si ses voix étaient de nature pathogène ou par le fait d'une hantise, j'en sais rien.
par contre, le fait qu'il sache quand les voix vont se manifester, ça j'arrive pas à l'expliquer.
pour ce qui ne connaisse pas la schyzophrénie, voilà un petit résumé intéressant.
http://www.ma-schizophrenie.com/signes_cliniques/pos_hallucinations.htm
Revenir en haut Aller en bas
La Mort
Modérateur
Modérateur


Messages : 1354
Date d'inscription : 27/09/2011
Localisation : Mont-Joli, Québec

MessageSujet: Re: Le suicide d'un schyzophrène.    Jeu 2 Mai - 16:53

Dans son cas, il était conscient que si il écoutait les voix, il ferait du mal ou des tords a ses proches, le manque de respect envers eux était aussi une de ses craintes ... Il était persécuter par cette voix qui lui ordonnait de manquer de respect a sa mère ( par exemple ) et il disait à sa mère en se tenant la tête entre les 2 mains : je sens que je vais vous manquer de respect .. il grimaçait et s'éloignait de sa mère afin d'éviter a mettre a exécution la menace de la voix Suspect

Il faut dire qu'il y a eu beaucoup de négligence dans son suivi de maladie mentale, la famille compte justement intenté une enquête sur le sujet ... après 15 ans, son état n'a jamais été stabiliser et la psy qui le suivait depuis de nombreuses années n'a pas su lui venir en aide, donc, il a combattu la maladie et les voix tout au long de ses 15 longues années.


Au plaisir,
La Mort

_________________
[/center]
Revenir en haut Aller en bas
la belle des champs
Modérateur
Modérateur


Messages : 1455
Date d'inscription : 05/10/2011
Age : 37
Localisation : douaisis

MessageSujet: Re: Le suicide d'un schyzophrène.    Jeu 2 Mai - 16:57

je sais qu'avec les si on referai le monde. mais dans ce cas, pourquoi ne pas avoir été voir un autre psychiatre si celle qui le suivait n'a pas su lui venir en aide?
Revenir en haut Aller en bas
La Mort
Modérateur
Modérateur


Messages : 1354
Date d'inscription : 27/09/2011
Localisation : Mont-Joli, Québec

MessageSujet: Re: Le suicide d'un schyzophrène.    Jeu 2 Mai - 17:29

Aucune idée ... faudrait que je m'informe auprès de la famille pour avoir des réponses Fou

Au plaisir,
La Mort

_________________
[/center]
Revenir en haut Aller en bas
emy
Esprit Sage
Esprit Sage


Messages : 459
Date d'inscription : 12/10/2011

MessageSujet: Re: Le suicide d'un schyzophrène.    Ven 3 Mai - 10:22

vous navez jamais ressenti une présence malsaine a coté de lui ???

bêtement j'ai envie de dire que si qqun entend des voix positives, ben cest bien pour lui, il se porte bien on ne parle alors pas de maladie
di la personne entend des voix négatives qui font souffrir les gens, là on parle de maladie ... elle est peut etre juste la la différence ??
Revenir en haut Aller en bas
La Mort
Modérateur
Modérateur


Messages : 1354
Date d'inscription : 27/09/2011
Localisation : Mont-Joli, Québec

MessageSujet: Re: Le suicide d'un schyzophrène.    Ven 3 Mai - 13:24

Je ne saurais dire pour ce qui est de ressentir une présence a proximité, car on ne le fréquentait pas ... il restait cloîtré dans le sous sol chez ses parents et montait a l'étage que pour manger ... encore là, je devrais m'informer auprès de la famille sur le sujet Suspect

Au plaisir,
La Mort

_________________
[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le suicide d'un schyzophrène.    Aujourd'hui à 3:57

Revenir en haut Aller en bas
 
Le suicide d'un schyzophrène.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le suicide
» L’euthanasie et le suicide au cœur des préoccupations
» Suicide.
» Déplorons un suicide...
» Un médicament surveillé depuis 1995 suicide

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
L'au-delà, les esprits et nous :: Discussions Libres entre Membres :: Vos questions sur le paranormal-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: